Augmentation des tarifs du stationnement à Paris : la colère des autocars

Pour les autocars, le prix du stationnement à Paris va augmenter de 30 à 60 % en fonction des normes de pollution des véhicules, à partir du 2 janvier 2017. Pour les professionnels, trop c'est trop. Certains menacent de bloquer la capitale si la mairie ne revient pas sur cette mesure.

Pour les autocars, le prix du stationnement à Paris va augmenter de 30 à 60 % en fonction des normes de pollution des véhicules, à partir du 2 janvier 2017. Pour les professionnels, trop c'est trop. Certains menacent de bloquer la capitale si la mairie ne revient pas sur cette mesure.
De 30 à 60 %... Voilà pour l'augmentation du prix du stationnement qui attend les autocaristes, à partir du 2 janvier 2017, à Paris. Une hausse des tarifs prise en fonction des normes de pollution des véhicules. Pour les professionnels, trop c'est trop. La Fédération nationale des transports des voyageurs menace de bloquer la capitale si la mairie ne revient pas sur cette mesure.

La mesure concerne notamment les autocars mis sur en circulation entre 2006 et 2009. Dans un communiqué, la Fédération nationale des transports de voyageurs estime que la hausse pourrait atteindre jusqu'à 60 % par rapport aux tarifs en vigueur au second semestre 2016... Et même "350 % en un peu plus de deux ans pour certaines catégories".

"Augmentation des nuisances écologiques"

Dans leur communiqué, les professionnels expliquent que "ces mesures successives laissent penser que l’autocar est responsable à lui seul de la pollution parisienne alors qu’il ne représente que 0,3% du trafic routier". Et d'estimer que "face à l’absurdité des tarifs, les entreprises n’auront d’autre choix que de circuler dans Paris plutôt que de payer le stationnement, contribuant ainsi à l’augmentation des nuisances écologiques".

60.000 autocars circulent en moyenne, chaque jour, en France, dont 1.000 rien qu'à Paris.

Plus d'infos à suivre
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie circulation transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter