Champs-Elysées : un fourgon de gendarmerie percuté par une voiture

Un homme a percuté un fourgon de gendarmerie, lundi 19 juin, sur les Champs-Elysées, à Paris. / © F3 / Gaelle Darengosse
Un homme a percuté un fourgon de gendarmerie, lundi 19 juin, sur les Champs-Elysées, à Paris. / © F3 / Gaelle Darengosse

Un conducteur armé a volontairement percuté un véhicule de la gendarmerie sur les Champs-Elysées, à Paris, avant de prendre feu. Aucun blessé n’est à déplorer.

Par Pierre De Baudouin

Une "tentative d'attentat", selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Un homme a percuté en voiture un fourgon de la gendarmerie, cet après-midi. Le véhicule de l'homme, déclaré mort, a explosé lors de l'impact.
La piste de l'acte volontaire est privilégiée. Kalachnikov et armes de poing : les forces de l'ordre ont trouvé l'individu armé.

L'homme avait également placé une bonbonne de gaz dans son véhicule, avec l'intention de la faire exploser.

Connu des services de renseignement, le conducteur était fiché S.
Un homme a percuté un fourgon de gendarmerie, lundi 19 juin, sur les Champs-Elysées, à Paris. / © F3/ Gaelle Darengosse
Un homme a percuté un fourgon de gendarmerie, lundi 19 juin, sur les Champs-Elysées, à Paris. / © F3/ Gaelle Darengosse
L'incident est survenu au niveau du 16 avenue des Champs-Elysées.

Le conducteur armé, la voiture en feu

Un important dispositif de sécurité a été déployé. La préfecture de police recommande d’éviter la zone, et précise que l’automobiliste n’a pas fait de blessé :
Des témoins parlent d’une voiture en feu, et de l’intervention des forces de l’ordre et des pompiers :
Le Grand palais a été fermé au public lors de l'intervention, et les visiteurs confinés à l'intérieur.
© France 3 Paris IDF
© France 3 Paris IDF
La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête de flagrance.

Sur le même sujet

Délibéré dans le procès de la voiture incendiée en mai 2016

Près de chez vous

Les + Lus