Danièle Obono tente d'éteindre la polémique après ses propos sur Houria Bouteldja

Danièle Obono, députée LFI de Paris / © AFP / Eric Feberberg
Danièle Obono, députée LFI de Paris / © AFP / Eric Feberberg

La députée de La France insoumise élue à Paris, Danièle Obono, est critiquée après avoir notamment qualifié dimanche de "camarade" Houria Bouteldja, la porte-parole du Parti des Indigènes de la République. Lundi, la parlementaire a publié sur Facebook, une mise au point.

Par France 3 Ile de France / EB

La députée de La France insoumise Danièle Obono a pris la défense dimanche de Houria Bouteldja, la porte-parole du Parti des indigènes de la République (PIR), parfois accusée par ses adversaires de favoriser l'antisémitisme, et qu'elle considère comme "une camarade" dans la lutte contre le racisme. Résumé de la polémique en trois actes.

  • Obono (LFI) défend sa "camarade"

"Houria Bouteldja, je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'elle dit, mais c'est une militante antiraciste (...) Je considère Houria Bouteldja comme une camarade, parce qu'elle fait partie de ce mouvement-là. Et dans ce mouvement-là, on se bat sur la question de l'égalité", a-t-elle déclaré au micro de Radio J.

Interrogée sur le fait de savoir si les propos de Mme Bouteldja - qui affirmait en mars 2015 que "Les juifs sont les boucliers, les tirailleurs de la politique impérialiste française et de sa politique islamophobe" - étaient des propos racistes ou antiracistes, la députée de Paris a répondu: "Je ne sais pas".

Quant à la photo présentant la porte-parole du PIR à côté d'une pancarte "Les sionistes au goulag", Danièle Obono a jugé qu'il s'agissait d'une "photo de très mauvais goût", qui n'était "pas acceptable".

 

  • Les propos de Danièle Obono font tiquer jusque dans son camp


Déjà au coeur de plusieurs polémiques, la députée LFI Danièle Obono se trouve sous le feu des critiques après ses propos ambigus, qui font tiquer jusque dans son camp.

"Je ne soutiens pas Houri (Bouteldja) porte-parole du PIR, parti racialiste, antisémite et communautariste opposé aux valeurs de la République", a tweeté dimanche Djordje Kuzmanovic, porte-parole défense et international de M. Mélenchon.

M. Mélenchon a partagé sur sa page Facebook un message d'un responsable du Parti de gauche affirmant que la France insoumise n'a "rien à voir avec le PIR". Interrogé à la mi-journée, le député LFI Alexis Corbière a fait montre d'une certain irritation, même s'il a pris la défense de sa collègue. "C'est une militante laïque qui a été élue sur le programme de la France insoumise (...) On a des histoires différentes, je ne partage pas tout ce que peut dire Danièle", a-t-il grincé.

Le directeur des campagnes de la FI, Manuel Bompard, a évoqué lors d'une conférence de presse une "position individuelle".

  • "Je ne suis pas et n’ai jamais été membre du PIR. Je suis en profond désaccord avec leurs thèses"


Lundi, Danièle Obono a publié sur Facebook une mise au point dans laquelle elle prend clairement ses distances avec le Parti des Indigènes de la République (PIR). 

"Mon mouvement est la France Insoumise, riche de citoyen·ne·s venu·e·s de combats et d’horizons différents. Je continuerai à défendre nos propositions et nos idées à l’Assemblée nationale et en dehors". "Je ne suis pas et n’ai jamais été membre du PIR. Je suis en profond désaccord avec leurs thèses".



Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Attentats du 13 novembre Ou en sont les indemnisations

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne