Une enquête est ouverte après un combat de rue entre un policier et un jeune homme

© Capture d'écran page facebook de l'Observatoire National des Violences Policières
© Capture d'écran page facebook de l'Observatoire National des Violences Policières

Une vidéo d'un combat à mains nues, se déroulant en pleine nuit, entre un policier et un jeune homme dans le 18e arrondissement de Paris, fait le buzz. L'altercation postée sur les réseaux sociaux a fait a plus de 800.000 vues

Par France 3 Ile de France / EB

À Paris, il semblerait que certains conflits entre la police et des habitants se règlent à coups de poing. C'est en tout cas ce qui ressort de cette vidéo postée le 27 juin dernier sur la page facebook de l’Observatoire nationale des violences policières. Sur cette vidéo amateur, filmée de nuit, on voit un jeune homme et un policier se battre à mains nues. D'autres agents de police regardent la scène mais n'interviennent pas jusqu'à ce que le policier tombe à terre.


Interrogé sur cette vidéo, Axel Ronde, policier et secrétaire général du syndicat CGT "Vigipolice Ile-de-France", reconnait que ces images sont choquantes, mais attend les résultats de l'enquête.

Une enquête est ouverte après un combat de rue entre un policier et un jeune homme


« C’est vraiment quelque chose qui est choquant : voir un policier faire un combat de rue avec une personne »… « Les policiers ne sont pas dans leur mission ». Si l’enquête, reconnait leur responsabilité, les policiers risquent des sanctions administratives « c’est une faute déontologique, une faute grave » insiste-t-il.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. La police des polices cherche à identifier le policier ayant accepté ce combat de rue le 27 juin.

Sur la page de l’Observatoire national des violences policières, la vidéo a été visionnée 76.000 fois, elle a été ensuite relayée sur une autre page qui repertorie des vidéos de combats de rue où elle a fait 745.000 vues.

 

Sur le même sujet

Série - Les Buttes Chaumont : un jardin délicat

Près de chez vous

Les + Lus