Entrée payante dans les cathédrales : une bonne idée pour Notre-Dame ?

Stéphane Bern, chargé d'une mission pour la sauvegarde du patrimoine par Emmanuel Macron, veut faire payer l'entrée des cathédrales. / © LUDOVIC MARIN / AFP
Stéphane Bern, chargé d'une mission pour la sauvegarde du patrimoine par Emmanuel Macron, veut faire payer l'entrée des cathédrales. / © LUDOVIC MARIN / AFP

Faire payer l'entrée des cathédrales pour financer l’entretien des monuments, une bonne idée pour Notre-Dame ? Relancée par Stéphane Bern ce weekend, l’idée – loin d’être neuve – n’enchante pas l’Eglise.

Par Pierre De Baudouin

« Il faut d'urgence faire payer l'entrée des cathédrales. On est le seul pays où leur accès est gratuit. Une ville comme Paris n'a plus les moyens d'entretenir son patrimoine religieux. »

L’idée lancée par Stéphane Bern dans l’édition weekend du Parisien n’a rien de nouveau, et pourtant. Sur les réseaux sociaux, la proposition de l’animateur, récemment chargé d'une mission sur le patrimoine par Emmanuel Macron, n’a pas manqué de susciter le débat.

Faire payer les touristes, et non les fidèles

Face à la polémique, Stéphane Bern a rapidement précisé son idée, en répondant notamment à la sénatrice UDI Nathalie Goulet sur Twitter. L’élue critiquait « une violation de la loi de 1905 » séparant les Eglises de l'Etat :
En déplacement au Musée de l'histoire vivante à Montreuil, l’animateur a de nouveau résumé sa position :

C'est l'idée que, par exemple en Italie ou en Espagne - pays très catholiques s'il en est -, au moment où il n'y a pas d'offices religieux mais où il y a des hordes de touristes qui empêchent de toutes façons le recueillement des fidèles, on puisse faire payer l'entrée pour des gens qui visitent de façon touristique. […] Il ne s'agit pas de faire payer les fidèles quand ils vont à la messe, enfin c'est ridicule ! On ne peut me faire ce procès, c'est idiot.

Croyants ou non, l’Eglise dit non

Peu importe, l'Eglise de France rejette l’idée d’une entrée payante. Lundi, la Conférence des évêques de France (CEF) a souligné que les cathédrales étaient « avant tout » des « lieux de prière et de culte dont l'accès doit être libre » :

En notre époque de bruit et de tribulations, les cathédrales constituent des lieux de paix et d'intériorité, proposés à tous. Rendre leur accès payant entamerait la dimension de gratuité que comporte la proposition de la foi, la rencontre avec Dieu.


A Paris, Notre-Dame est – comme 90 cathédrales en France – la propriété de l’Etat. Visité chaque année par 13 millions de fidèles et touristes, le monument doit faire appel au mécénat pour son entretien, en complément des sommes allouées par l'Etat.

Sa visite reste jusqu’ici totalement gratuite, exception faite des tours et de la galerie surplombant la cathédrale, gérées par le Centre des monuments nationaux.

Pour le maire de Versailles, un "inquiétant désengagement de l'Etat"

Jeudi, au tour du maire DVD de Versailles François de Mazières de prendre la plume. Dans une tribune publiée sur La-Croix.com, l'élu s'inquiète du "désengagement de l’État au cours des dernières années dans le financement de la politique du patrimoine". L'ancien président de la Cité de l'Architecture et du patrimoine dit par contre soutenir l'idée "d'un loto du patrimoine", afin de diversifier les financements du patrimoine.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans l'arrière-cour du Goncourt des lycéens

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne