Attribution du marché Vélib' :JC Decaux perd son recours

La ville de Paris propose jeudi un abonnement journée à Vélib’, qui permettra d’utiliser le service gratuitement pour une
durée de 30 minutes par trajet. / © Christian Meyze/France3 IDF
La ville de Paris propose jeudi un abonnement journée à Vélib’, qui permettra d’utiliser le service gratuitement pour une durée de 30 minutes par trajet. / © Christian Meyze/France3 IDF

Le tribunal administratif de Paris a confirmé l'attribution du marché des Vélib' au groupement Smoovengo. Il rejette le recours en référé du groupe JCDecaux qui tentait d'éviter de perdre ce contrat emblématique.

Par Christian Meyze

Les trois juges ont écarté tous les arguments soutenus par JCDecaux, estimant notamment que l'appel d'offres remporté par Smoovengo en avril ne devait pas "prévoir expressément (...) la reprise des salariés" actuellement employés par Cyclocity France, filiale de JCDecaux.
Les magistrats ajoutent cependant que la reprise de ces effectifs (315 personnes actuellement) sera "une obligation légale" pour Smoovengo "si les conditions sont réunies à la date du transfert de l'activité", prévu le 1er janvier 2018.


Cette décision autorise la signature du contrat attribué le 12 avril à Smoovengo par le syndicat mixte Autolib' et Velib' Métropole, qui regroupe Paris et une centaine de communes partenaires. Estimé à 600 millions d'euros sur 15 ans, ce marché des vélos en libre service parisiens était historiquement détenu par JCDecaux depuis 2007.

Sur le même sujet

Près du Bourget, un monde mérovingien découvert dans des fouilles archéologiques

Près de chez vous

Les + Lus