Des autoroutes A3 et A13 à République, les chauffeurs de taxi manifestent à Paris

Une manifestation de chauffeurs de taxi, place de la République, à Paris, le 16 mai 2017. / © France 3 Paris IDF/C. Cabral
Une manifestation de chauffeurs de taxi, place de la République, à Paris, le 16 mai 2017. / © France 3 Paris IDF/C. Cabral

Les chauffeurs de taxi manifestent mardi matin à Paris à l'appel du "Front de défense des taxis indépendants". Les chauffeurs devaient se réunir dès six heures du matin sur la place de la République, et occuper le site "pour une durée indéterminée".

Par France 3 Paris IDF/ET

"Notre métier ou notre argent." C'est avec cette revendication que le Front de défense des taxis indépendants appelait les chauffeurs de taxi à manifester mardi matin, place de la République à Paris. Cette organisation entend faire pression sur le nouveau président de la République Emmanuel Macron, et devenir la priorité de son début de quinquennat.

200 chauffeurs attendus

Des blocages et des perturbations de la circulation ont été repérées sur les autoroutes A3 et A13. La préfecture de police a ainsi signalé des perturbations sur l'autoroute de Normandie, en direction de Paris. Mais c'est bien la place de la République que les manifestants du Front de défense des taxis inépendants entendent occuper "pour une durée indéterminée". 200 chauffeurs y sont attendus durant la journée.

Ce que réclament les taxis

Le Front de défense des taxis indépendants réclame purement et simplement la suppression des statuts de chauffeurs tels que VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur), Loti (loi d'orientation des transports intérieurs), covoiturage rémunéré...
Des autoroutes A3 et A13 à République, les chauffeurs de taxi manifestent à Paris
Les chauffeurs de taxi manifestent mardi matin à Paris à l'appel du "Front de défense des taxis indépendants". Les chauffeurs devaient se réunir dès six heures du matin sur la place de la République, et occuper le site "pour une durée indéterminée". - C. Cabral/M. Tafnil
Ces chauffeurs exigent par ailleurs le remboursement de la baisse de valeur de leurs licences de chauffeurs de taxi. Selon eux, leurs chiffres d'affaires ont été divisés par deux ces cinq dernières.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un homme décédé à proximité de la salle de shoot et de l'hôpital Lariboisière

Près de chez vous

Les + Lus