Paris s'oppose vivement au “Grand Paris de l'eau“, projet qualifié ”d'inutile”

© Franck Fife/AFP Photos
© Franck Fife/AFP Photos

Le projet défendu par le syndicat des eaux franciliennes (Sedif) d'un "Grand Paris de l'eau" pour mutualiser les moyens de production d'eau potable en Ile-de-France, est un "grand projet inutile" dénonce fermement la ville de Paris

Par Christian Meyze/AFP

Le "grand ring de l'eau est de l'ordre des grands projets inutiles et Paris s'y oppose fermement", a affirmé mercredi Celia Blauel, adjointe écologiste chargée de l'eau de la maire de Paris, dans un communiqué.

L'élue, également présidente d'Eau de Paris, qui produit et distribue l'eau dans la capitale, réagissait au projet d'un "ring de l'eau" présenté par André Santini, le président du Syndicat des eaux d'Ile-de-France qui gère l'approvisionnement en eau de plus de 4 millions de franciliens.
La mairie de Paris a ainsi rappelé "son opposition à ce projet pharaonique de création d'autoroutes de l'eau qui n'a aucun sens tant sur le plan technique que sur le plan financier".

Par ailleurs, M. Santini "s'est prévalu du soutien de la Ville de Paris" en diffusant un dossier de presse "reprenant le logo de la capitale", accuse Paris en dénonçant des pratiques "qui ne sont pas acceptables et viennent entacher les relations de coopération".

Devant la presse, M. Santini avait défendu l'idée de "relier entre elles toutes les usines de production d'eau potable en Ile-de-France", un projet évalué à plusieurs centaines de millions d'euros, annonçant le lancement d'une étude avec Eau de Paris et les syndicats de Gennevilliers et Versailles-Saint-Cloud.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Manifestation des vélos-taxis

Près de chez vous

Les + Lus