Vol de véhicules : deux réseaux démantelés en région parisienne

Une Audi A3, l'un des véhicules volés (illustration). / © Neilson Barnard / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Une Audi A3, l'un des véhicules volés (illustration). / © Neilson Barnard / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Voitures, scooters… La police a mis fin à deux réseaux de vol de véhicules, début octobre en Île-de-France. L’un dirigé vers la Pologne, l’autre vers les Comores.

Par Pierre De Baudouin

Neuf interpellations, deux systèmes démantelés. Début octobre, la police judiciaire de Paris a mis fin à deux réseaux de vol de véhicules en région parisienne. Un premier dirigé vers le marché polonais, l’autre vers les Comores.

Tout débute au début de l’année, en janvier, quand la BAC de Montreuil découvre un container suspect. A l’intérieur du box : deux scooters, les clés d'une mini Austin, mais aussi une arme à feu et un stock de munitions.

La mini Austin en question ? Une voiture volée dans le Rhône, bientôt retrouvée à Mayotte, dans un container parti de Marseille contenant plusieurs voitures volées en France.

A la rentrée, au mois d’août et fin septembre, deux autres containers sont interceptés par les douanes, cette fois au Havre. Les enquêteurs y trouvent six véhicules et deux scooters, tous volés en Île-de-France.

Audi A3, Renault Captur, véhicules utilitaires…

Le lundi 2 octobre, les premières interpellations sont lancées. Cinq hommes (comoriens ou binationaux) sont arrêtés en Seine-Saint-Denis.

Le groupe était en train de charger deux véhicules à destinations des Comores : une Audi A3, plus une Renault Captur.

Le lendemain, quatre Polonais sont interpellés à leur tour, par la brigade de répression du banditisme. Les hommes auraient volé des véhicules utilitaires à des sociétés de location en région parisienne.

Le groupe était en train de réceptionner des véhicules volés, sur un parking de Vanderlande dans le Val d'Oise. Reste à découvrir maintenant – pour la suite de l’enquête –, l'ampleur réelle du trafic.

Sur le même sujet

Mort de Yacine à Aulnay-sous-bois : 400 personnes se sont rassemblées à l'appel de la famille

Près de chez vous

Les + Lus