Infrastructures sportives : à quoi ressemblera Paris lors des JO 2024 ?

Les anneaux olympiques, au Trocadéro, à Paris. / © LUDOVIC MARIN / AFP
Les anneaux olympiques, au Trocadéro, à Paris. / © LUDOVIC MARIN / AFP

Paris ne sera pas la seule ville-hôte : Saint-Etienne, Marseille, Nice... Sont également concernées par ces Jeux olympiques. Mais la capitale française accueillera l'essentiel des épreuves olympiques lors des Jeux de 2024. Le point sur les infrastructures construites, et à construire.

Par France 3 Paris IDF/ET

En 2024, le monde du sport pourra compter sur Paris, mais aussi sur Marseille, Nice, ou encore Bordeaux pour accueillir des épreuves olympiques. C'est toutefois dans la capitale française, et la région parisienne, que se dérouleront l'essentiel des épreuves.
Pas moins de 22 sports seront à l'honneur à Paris, et 35 dans la région parisienne. Athlétisme, cyclisme, tennis, boxe, foot, basketball... La capitale accueillera ces épreuves dans des infrastructures pour la plupart déjà construites.

95 % des infrastructures déjà construites

Il reste malgré tout des sites à aménager : le stade Roland-Garros, par exemple. Et des infrastructures à faire sortir de terre. Il en est ainsi du centre aquatique, qui doit être construit à côté du stade de France. Ou bien encore le village olympique et paralympique, situé à Saint-Denis, qui devrait accueillir 17.000 athlètes et officiels. 

► Retrouvez le détail des infrastructures (A. Jégou)

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu des JO avec

Aubervilliers : "Ex Anima", le ballet sauvage des chevaux signé Bartabas

Près de chez vous

Les + Lus