Intrusion d'un homme armé à la tour Eiffel : la garde à vue du suspect prolongée

La Tour Eiffel, à Paris. / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP
La Tour Eiffel, à Paris. / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

La garde à vue de l'homme interpellé samedi soir à la tour Eiffel, muni d'une arme, a été prolongée dimanche soir pour une durée de 24 heures. L'état de santé de l'individu, malade psychiatrique, a été jugé compatible avec le régime de la garde à vue.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Une garde à vue prolongée pour l'homme interpellé samedi soir, à la tour Eiffel. Agé de 19 ans, l'individu, malade psychiatrique, avait brandi un couteau en craint "Allah Akbar". L'état de santé du jeune homme, né en 1988 en Mauritanie, a toutefois été jugé compatible avec le régime de la garde à vue. La garde à vue a donc été prolongée dimanche soir, pour une durée de 24 heures.
Après l'interpellation du jeune homme, le parquet n'avait pas retenu la piste terroriste. Mais durant sa garde à vue, le suspect avait affirmé qu'"il voulait commettre un attentat contre un militaire et était en lien avec un membre du groupe jihadiste Etat islamique qui l'aurait encouragé à passer à l'acte", rapporte l'AFP de source proche du dossier.

Permission de sortie

Souffrant de troubles psychiatriques depuis 2013, le jeune homme était hospitalisé dans le service psychiatrique de Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, depuis plusieurs mois. Il était en permission de sortie du 4 au 6 août chez sa famille, qui habite dans le même département au nord de Paris.

A lire aussi

Sur le même sujet

Biennale d'art contemporain à Montrouge

Près de chez vous

Les + Lus