Jazz à La Villette : Cory Henry et De La Soul... Hip hop, funk et soul garantis

De La Soul, lors du festival "Jazz à La Villette" 2017. / © France 3 Paris IDF/S. Fouquet
De La Soul, lors du festival "Jazz à La Villette" 2017. / © France 3 Paris IDF/S. Fouquet

Jeudi soir, l’ouverture de la 16ème édition du festival Jazz à La Villette réunissait deux invités charismatiques de ces trente dernières années : la jeune figure montante de l’orgue Cory Henry et son groupe The Funk Apostles et les indémodables De La Soul.

Par France 3 Paris IDF/JLS et ET

Du funk et du groove ! Jeudi soir, l’ouverture de la 16ème édition du festival Jazz à La Villette réunissait la figure montante de l’orgue Cory Henry et son groupe The Funk Apostles et les indémodables De La Soul, un groupe qui dans les années 1990 marquait son époque avec des rythmes hip hop aux accents très funky.
Jazz à La Villette : Cory Henry et De La Soul... Hip hop, funk et soul garantis
Jeudi soir, l’ouverture de la 16ème édition du festival Jazz à La Villette réunissait deux invités charismatiques de ces trente dernières années : la jeune figure montante de l’orgue Cory Henry et son groupe The Funk Apostles et les indémodables De La Soul. Intervenants : Cory Henry (organiste), Vincent Anglade (programmateur de Jazz à La Villette), Kelvin Mercer (De La Soul) - J.-L. Serra/G. Bezou
C’est le plus jeune, Cory Henry, à peine trente ans, qui a le premier chauffé la grande halle de La Villette où environ 3.000 personnes sont venues applaudir ces rois du groove. Originaire de New-York, Cory est considéré comme le nouveau pape de l’orgue Hammond. Un instrument légendaire et emblématique de la soul music. Utilisé lors des célébrations à l’église, l’orgue intrigue et attire très vite le jeune Cory qui à l’époque fréquente régulièrement l’église de son quartier. Il en fera son instrument de prédilection.

Aujourd’hui, lorsque Cory Henry se met au clavier, il se dégage une atmosphère proche de la célébration céleste. La musique se transforme en homélie entièrement dédiée au bien-être et au groove. Etonnant virtuose à la voix ancrée dans la soul.

"Ring, Ring, Ring"

Après une heure et demie de communion avec le public, c’est un autre groupe de référence qui a déversé son flot de rythmes et de bonne humeur sous la grande halle. Les américains du groupe De La Soul connus pour leur répertoire aux confluents du rap et du funk ont fait lever la foule. A l’image de leur tube "Ring, Ring, Ring" qui dans les années 1990 avait bousculé les codes du rap avec une rythmique et une mélodie proches de celle du funk. Entourés par cinq musiciens, les trois leaders "presque" quinquagénaires ont réussi leur concert et prouvé avec cette soirée d’ouverture réussie que, même dans le hip hop, il existe des groupes aux longues carrières, toujours dans le coup et sans ride. Bravo.

► Festival de "Jazz à La Villette" jusqu’au 13 septembre. Paris 19ème.

Sur le même sujet

A Paris, les 30 ans de La Cigale... Jusqu'à dimanche, ça se fête !

Près de chez vous

Les + Lus