Jean-Christophe Cambadélis (PS) est confiant malgré les sondages

© Jacques DEMARTHON / AFP
© Jacques DEMARTHON / AFP

Invité du 19/20 jeudi 8 juin, le premier secrétaire du PS et candidat dans la 16ème circonscription de Paris, reste optimiste alors que les sondages accordent une large majorité au parti d'Emmanuel Macron.

Par Isabelle Audin


Le candidat a des retours positifs des autres candidats PS en campagne :

"Point par point, le PS regagne la confiance des électeurs qui se tournent à nouveau vers le PS, car il faut équilibrer à l'Assemblée Nationale, une majorité trop importante qui remet en cause le fonctionnement classique de nos institutions".

"Dans notre jargon, on a mis les sacs de sable autour de sa circonscription. On se bat dans sa circonscription où l'on fait peu appel aux questions nationales". "L'électorat socialiste est en train de se remobiliser sur la loi du travail, sur la question des fonctionnaires..."


En revanche, le premier secrétaire du PS n'est pas tendre avec Jean-Luc Mélenchon. Sa réponse est cinglante face aux critiques du chef de file de la France insoumise

"Je ne crois pas que l'insulte soit un argument politique. En ce moment Jean-Luc Mélenchon multiplie les anathèmes contre le PS, pas contre Emmanuel Macron, pas contre la droite, voire peu contre le FN. C'est le PS son advesaire principal".


 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Serie. Cancer et Travail

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés