Paris 2024 : Teddy Riner, Guy Drut et les autres... La joie de la délégation française à Lima

Le champion olympique Tony Estanguet, co-président du comité de candidature Paris 2024. / © FABRICE COFFRINI / AFP
Le champion olympique Tony Estanguet, co-président du comité de candidature Paris 2024. / © FABRICE COFFRINI / AFP

Dans les rues de Paris sous la pluie, pas vraiment de scènes de liesse. Mais à Lima, les athlètes tricolores affichent un large sourire, après la désignation de la capitale pour accueillir les Jeux olympiques de 2024. L'aboutissement de longs mois d'effort pour le comité de candidature.

Par France 3 Paris IDF/ET

On ne saura pas où, mais une chose est sûre : les membres de la délégation française devaient faire la fête mercredi soir, à Lima. Après l'annonce officielle, par le Comité international olympique, de l'attribution des JO de 2024 à Paris, c'est la joie qui se lit sur les visages.
"Aujourd'hui, c'est une belle victoire", confie le champion olympique de judo Teddy Riner. Le judoka parle d'une réussite pour Paris, la France, et pour la jeunesse. Interrogé sur notre page Facebook, il s'est adressé, avec un clin d'oeil, à "la jeunesse" : "Préparez-vous parce que ça va être à vous !"
Teddy Riner n'exclut pas d'être présent, en compétition, en 2024. "Je vais tout faire pour bien prendre soin de ma santé, pour pouvoir être là le jour J en 2024", a-t-il confié.  Par contre, impossible de savoir où la délégation comptait fêter l'événement. "Ce qui se passe à Lima reste à Lima", a plaisanté le multiple champion du monde de judo.

Aujourd'hui, on a gagné et on est super contents

Pour l'ancien champion olympique du 110 mètres haies Guy Drut, la joie est également palpable. "Vive Paris ! Vive la France ! Vive Marseille !", déclare l'ancien ministre des Sports. Guy Drut confie, en souriant, être "sur un nuage" et avoir "envie d'aller boire un coup" pour fêter l'événement.
Au palais des congrès de Lima, l'heure initalement prévue pour la présentation des projets de Paris et de Los Angeles aura été écourtée. Les membres du CIO adoptant rapidement l'attribution des Jeux 2024 à Paris, et ceux de 2028 à Los Angeles. Alors, passé le formalisme, un quart d'heure avant l'heure prévue, les applaudissements et les cris de joie se sont répandus dans la salle.

J'y étais ce jour J !

L'athlète paralympique Nantenin Keïta confie être heureuse d'avoir "fait partie" de la délégation française : "J'y étais ce jour J !" Pour elle, ces Jeux permettront de "changer le regard sur le handicap (et) sur la différence, d'améliorer l'accessibilité", en France. Cette fierté est également partagée par la taekwondoïste Gwladys Epangue. "Aujourd'hui, on a gagné et on est super contents", dit-elle.


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu des JO avec

Rodin, sculpteur, et l'homme de plusieurs femmes

Près de chez vous

Les + Lus