Plusieurs blessés au centre de pré-accueil des migrants Porte de la Chapelle à Paris

© Christophe Archambault/Pool/AFP Photos
© Christophe Archambault/Pool/AFP Photos

Une bagarre généralisée a éclaté au centre d'accueil des migrants Porte de la Chapelle à Paris jeudi soir dernier. Une vingtaine de migrants a été blessée. Un jeune homme, frappé à coups de bâton, est dans un état grave. Son pronostic vital n'est plus engagé aujourd’hui.

Par EH

Les premiers incidents entre réfugiés ont éclaté en marge d’une distribution alimentaire dans la soirée devant les locaux du site qui accueille les primo-arrivants pour une durée maximum de 10 jours avant leur départ vers des CAO (Centres d’accueil et d’orientation) en Ile-de-France et en province.
Les violences ont impliquées plus d’une cinquantaine de migrants, Afghans d’un côté et Soudanais de l’autre. L’affrontement a duré plusieurs minutes sur la voie publique, à l’extérieur du centre d’accueil. Le calme n’a été rétabli que plusieurs heures après le début de la rixe après l’intervention des forces de l’ordre.

Les causes de ces violences restent floues. Pour les associations, la saturation des locaux et l’arrivée quotidienne de nouveaux migrants pourraient avoir déclenché cette bagarre. Soixante à soixante-dix migrants affluent tous les jours porte de la Chapelle depuis la fermeture du camp humanitaire de Grande Synthe dans le Pas-de-Calais.

Un reportage d'Aude Blacher et Nedim Loncarevic
Violences au centre d'accueil de la Porte de la Chapelle




Sur le même sujet

Les employés du Bricorama d'Orgeval inquiets du rachat par Les Mousquetaires

Près de chez vous

Les + Lus