Plusieurs peintures du musée du Louvre abîmées pendant les orages

Les infiltrations d'eau consécutives aux violents orages qui ont touché la région parisienne dans la nuit du 9 au 10 juillet ont entraîné la fermeture de certains espaces. Trois oeuvres ont été légèrement atteintes, d'autres ont été évacuées par prévention.

Par Marine Lesprit

Plusieurs espaces fermés, des oeuvres évacuées par précaution, trois d'entre elles légèrement atteintes... Si les violents orages qui ont touché la région parisienne dans la nuit du 9 au 10 juillet ont amplement perturbé le fonctionnement du métro, ils ont aussi eu des conséquences au musée du Louvre, à Paris.

"Dans la salle des Sept-Cheminées, des coulures d'eau ont été observées sur le vernis de deux des Quatre Saisons de Nicolas Poussin (Le Printemps et L'Automne) et une oeuvre de Jean-François de Troy, Le Triomphe de Mardochée", précise le musée dans un communiqué

Les oeuvres concernées par des coulures d'eau

Ces tableaux ont été mis en réserve "par précaution". La direction attend le rapport des restaurateurs sur l'état des oeuvres.

Trois autres toiles de Georges de la Tour et d'Eustache Le Sueur, exposées dans des salles présentant des traces d'eau aux murs, ont également été mises à l'abri. Plusieurs espaces ont été fermés : les salles des Arts de l'Islam et de l'Orient méditerranéen à l'époque romaine, la salle des Sept-Cheminées, l'escalier Henri IV et certaines salles de peinture française. 

Le musée a pu rouvrir le lendemain à 9h, à l'exception des espaces concernés.

 

Sur le même sujet

Partir en livre : un parc d’attractions pour inviter les jeunes à lire

Près de chez vous

Les + Lus