A République, des manifestants dénoncent la “corruption des élus”

Une manifestation anti-corruption, place de la République, à Paris, le 19 février 2017. / © Lionel BONAVENTURE / AFP
Une manifestation anti-corruption, place de la République, à Paris, le 19 février 2017. / © Lionel BONAVENTURE / AFP

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche, place de la République, à Paris, pour dénoncer la "corruption des élus". Un appel "non partisan" avait été lancé sur les réseaux sociaux en début de semaine, repris dans d'autres villes de France.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Ils ont répondu présent à l'appel lancé en début de semaine sur Facebook. Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche après-midi place de la République pour protester contre la "corruption des élus". Selon la police, 700 personnes étaient présentes sur cette place de la capitale.
Au milieu de la foule, des pancartes et des phrases-chocs, comme "Fillon en prison, la corruption est un poison", "Il n'y a pas d'exemplarité sans exemplarité : Fillon 18 novembre 2016", mais aussi "Paris debout pour l'abolition des privilèges" ou encore "1789, à bas les privilèges".
Outre François Fillon, la candidate FN à la présidentielle Marine Le Pen est elle aussi confrontée à des soupçons d'emploi fictif de son garde du corps comme assistant
au Parlement européen.
Présent dans la foule, l'écrivain Alexandre Jardin a indiqué à l'AFP : "Au-delà d'eux, c'est un problème de système." Selon lui, il faudrait "a minima un contrôle par la
cour des comptes
" de "l'argent de nos élus". "C'est bien parce que ce minimum n'est pas fait que les colères montent."

Façon Nuit debout

Organisée sur le modèle des rassemblements Nuit debout, au printemps dernier, cette manifestation est née sur Facebook. Dimanche matin, plus de 11.000 personnes se disaient prêtes à y participer... A l'origine, Vincent Galtier, qui précisait être "un citoyen encarté nulle part, d'aucun parti ni syndicat ni association ni collectif ni d'aucune organisation".

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

L'invasion des punaises à Stains

Actualités locales

Les + Lus