Visite du CIO à Paris : ce qu'il faut retenir pour la candidature parisienne

La commission d'évaluation du CIO en visite à l'Elysée, le 16 mai 2017. / © Leon Tanguy/MAXPPP
La commission d'évaluation du CIO en visite à l'Elysée, le 16 mai 2017. / © Leon Tanguy/MAXPPP

A l’issue de trois jours de visite, les membres de la commission d’évaluation du Comité international olympique ont livré leurs dernières impressions devant la presse, au Conseil économique, social et environnemental, dans le 16ème arrondissement de Paris. Voici ce qu'il faut retenir...

Par France 3 Paris IDF/VP

A l’issue de ces trois jours de visite, les membres de la commission d’évaluation du Comité international olympique ont livré leurs dernières impressions devant la presse au Conseil économique, social et environnemental, dans le 16ème arrondissement de Paris.
Les membres de la délégation ont souligné trois points positifs à la candidature de Paris aux Jeux olympiques 2024 :
  • la beauté des sites ;
  •  la proximité des infrastructures entre elles, un réel avantage par rapport à Los Angeles ;
  • et enfin l’engouement des sportifs qui se sont impliqués dans cette visite.
Le président de la commission d'évaluation, le Suisse Patrick Baumann a salué "l’excellent travail du comité d’organisation qui a montré la passion et la motivation de Paris". Comité d'organisation et commission d'évaluation ont également échangé pour savoir quelles améliorations pouvaient être apportées au dossier parisien.

Lundi après-midi, lors d'une conférence de presse, le président de la commission d'évalutation avait expliqué qu'il était "extrêmement compliqué de trouver des faiblesses" dans la candidature parisienne.
C’est sûr, le petit-déjeuner avec Emmanuel Macron était un peu la cerise sur le gâteau. Le président a montré son implication et son soutien à la candidature de Paris. Patrick Baumann a qualifié cette rencontre de "très constructive".

Une visite formelle et protocolaire

Ne pas se fier toutefois au ton de la visite dans la ville-candidate. Car celle-ci reste très formelle et protocolaire. Elle est du reste bienveillante envers chaque candidat. Toutefois, la capitale parisienne semble avoir réalisé un parcours sans faute et avoir su montrer tous ses atouts.

Mais cela ne suffira pas et les jeux sont encore loin d’être faits. La commission d’évaluation doit à présent rédiger un rapport d’une centaine de pages qu’elle doit remettre aux 95 membres du CIO. Impossible de savoir s’il sera lu ou pas. De plus, l’avis de la commission n’est que consultatif.

Prochaine étape : les 11 et 12 juillet prochains à Lausanne. Paris et Los Angeles, l'autre ville-candidate, auront un dernier grand oral durant lequel chacun pourra donner des précisions sur sa candidature. La suite du processus de décision se jouera alors dans d’autres sphères, jusqu’à la décision finale le 13 septembre à Lima, au Pérou.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu des JO avec

Festival Paris l'été au lycée Jacques Decour

Près de chez vous

Les + Lus