Voir et revoir Steve McQueen à Paris

© UPI/AFP
© UPI/AFP

Icône du cinéma hollywoodien, star du petit et du grand écran, mais aussi archétype de l'américain des années 1950, mort à 50 ans après une magnifique carrière, Steve Mc Queen fait l'objet d'une exposition à Paris

Par Christian Meyze

C'était au temps où les séries étaient encore des feuilletons, ... en noir et blanc qui plus est.

A la fin des années 50, un jeune acteur aux yeux d'un bleu acier qui vous transpercent ou vous hypnotisent, même en noir et blanc, tient le rôle d'un chasseur de primes du nom de Josh Randall dans l'Amérique du 19ème siècle. "Au nom de la loi", le feuilleton, comprendra 94 épisodes sur 3 ans. Il fera un succès mondial, vendu aux pays occidentaux qui, à l'époque, découvrent la télévision.

La carrière de Steve Mc Queen est lancée : elle se poursuivra au cinéma, avec dès 1960, Les Sept Mercenaires, de John Sturges, aux côtés de Yul Brynner, Charles Bronson et James Coburn. Elle sera magnifique.
Expo Steve Mc Queen

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

2500 enfants invités du chateau de Versailles

Près de chez vous

Les + Lus