publicité

Sécurité renforcée au Stade de France pour le match d’ouverture des VI Nations

Le match France-Italie s’est déroulé sans encombre grâce à d’importants dispositifs de sécurité. Le Stade de France accueillait pour la première fois une compétition sportive depuis les attentats de janvier.

  • Par Isabelle Audin
  • Publié le
Le Stade de France retrouve des couleurs avec la première rencontre des VI nations qui oppose la France à l’Italie. Il s’agit du premier match depuis les attentats du 13 novembre qui avaient notamment visé l’enceinte sportive.

Tireurs d’élite, portiques de sécurité et fouille des supporters au corps, la sécurité a été renforcée à l’entrée du stade de France. Les amateurs de rugby présents au rendez-vous se sont dits confiants face à cet important dispositif déployé.

«Nous devons être encore plus rigoureux sur le plan de la sécurité» a estimé François Hollande au micro de France 2. Le Président de la République, présent dans les tribunes lors de la tentative d’attentat, a tenu à assister au match d’ouverture de la compétition : «J’étais là le 13 novembre, je voulais revenir pour le premier événement sportif

La prochaine rencontre au Stade de France opposera les Bleus et l’équipe d’Irlande, samedi 13 février à 15h25. Un match, qui pour les Français, risque d’être beaucoup plus compliqué face aux tenants du titre.

Reportage Isabelle Dupont et Nedim Loncarevic
Sécurité renforcée premier match STD

 

Le résumé du match

23-21, c’est la victoire à l’arraché que s’est offert l’équipe de France de rugby face à l’Italie au Stade de France. Une première rencontre laborieuse pour l’équipe entraînée par Guy Novès.
Un premier essai signé par l’ailier fidjien Virimi Vakatawa dans le premier quart d’heure du match, suivi par le deuxième essai grâce au troisième ligne clermontois Damien Chouly. A la mi-temps, la France devance de peu l’Italie (10-8).
Au début de la deuxième mi-temps les Bleus sont dominés par le jeu de qualité des Italiens. Il faudra attendre la 60e minute de jeu pour que la France réagisse avec un essai du joueur du Stade Français, Hugo Bonneval.
Les Français reprennent peu à peu le contrôle en accumulent les points grâce à des pénalités.
A près de 5mn de la fin de la rencontre, l’Italie repasse en tête avec 21 à 20. Mais la France sauve la face avec une pénalité marquée par Jules Plisson à plus de 50m des poteaux et remporte le match 23 à 21.

les + lus
les + partagés