Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime a reçu un coup de couteau en intervenant "pour apaiser les choses" dans une dispute entre des jeunes d'un quartier défavorisé de Nangis, dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 juillet.
Blessé à l'artère fémorale, ce père de trois enfants, très apprécié dans le quartier, a succombé à une hémorragie.

Une information judiciaire a été ouverte et les deux suspects, qui avaient été interpellés rapidement après les faits, ont été placés en détention provisoire, précise le parquet de Melun.

Une marche blanche est organisée ce lundi 17 juillet à 18H00 par la famille de la victime.