Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Ma thèse en 180 secondes : suivez la finale de l'université Paris-Est en direct !

© Ma thèse en 180 secondes
© Ma thèse en 180 secondes

Pour la troisième fois, l'université Paris-Est participe au concours "Ma thèse en 180 secondes". Le principe : permettre à des chercheurs de présenter leur sujet de thèse au public. Avec comme défi d'être le plus concis possible...

Par France 3 Paris IDF/ET

Trois minutes pour convaincre, et être le plus concis possible. C'est tout l'enjeu du concours "Ma thèse en 180 secondes". Pour la troisième fois consécutive, l'université Paris-Est participe à l'aventure, avec pas moins de 11 doctorants ou jeunes docteurs qui participent à cette finale locale.
Le concours, organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d'université, vise à mieux faire connaître le monde de la recherche du grand public. En Île-de-France, huit regroupements universitaires participent à la compétition. Une fois désignés, les vainqueurs de ces étapes locales participeront à la demi-finale, puis à la finale, les 13 et 14 juin prochains.

11 finalistes

Marie BLONDEL (MIL - UPEC) : « La proportionnalité en droit des sûretés »
Pascale Michèle MAPOUATA (MIL - UPEC) : «  Le rôle de l'État dans la gestion des terres et de l'environnement »
Blandine FENEUIL (NAVIER - ENPC/Ifsttar/CNRS) : «  Mousses de ciment modèles »
Marie GOAVEC (NAVIER - ENPC/Ifsttar/CNRS) : « Séchage des matériaux de chaussée traités à l’émulsion de bitume »
Paul LAFAYE (ICMPE - UPEC/CNRS) : « Développement d’outils de modélisation thermodynamiques pour la prédiction de l’état métallurgique d’alliages à base zirconium »
Athmane BAKHTA (CERMICS - ENPC) : « Modèles mathématiques et simulation numérique de matériaux photovoltaïques »
Megdouda BENAMARA (ESYCOM - ESIEE Paris/UPEM) : « Traçabilité RFID à l’aide de petites antennes : application au cas des instruments chirurgicaux. Etude et validation d’une solution prototype »
Maurício CARDOSO (ESYCOM - ESIEE Paris/UPEM) : « Modélisation de la propagation des ondes électromagnétiques près du sol : applications aux réseaux sans fil »
Anne-Sarah BRIAND (GRETTIA - Ifsttar) : «  Etude de données billettiques pour l'analyse de mobilité »
Florence PETIET (GRETTIA - Ifsttar) : «  Intégration de variables d’état continues à un modèle graphique probabiliste markovien pour le développement de modèles de maintenance »
Maxime REDONDIN (GRETTIA - Ifsttar) : « Approche performantielle de la maintenance des infrastructures routières »

A lire aussi

Sur le même sujet

Macron - La journée de l'investiture

Près de chez vous

Les + Lus