Soupçons de viols au sein d'une famille d'accueil de Seine-et-Marne

© France 3 Paris
© France 3 Paris

Un assistant familial de 55 ans a été mis en examen et incarcéré Soupçonné de viols et d'agressions sexuelles sur plusieurs mineurs qui lui avaient été confiés par l'aide à l'enfance de Seine-et-Marne. Son épouse, 57 ans, a été mise en examen pour non-dénonciation de crime, mais laissée libre.

Par Christian Meyze

Pendant plus de 15 ans, un couple d'assistants familiaux a accueilli des enfants confiés par le Conseil département de Seine-et-Marne : début mars, l'homme a été écroué, soupçonné de viols et d'agressions sexuelles sur plusieurs enfants, et sa femme mise en examen pour non-dénonciation de crime. 

Le couple a été interpellé début mars et placé en garde à vue. Une enquête avait été ouverte, à l'été 2016, par le parquet de Melun sur la base d'un signalement, et le couple avait été suspendu de ses fonctions par l'aide sociale à l'enfance.

Face à la complexité du dossier et des signalements de faits remontant à plusieurs années, le parquet de Melun a décidé la semaine dernière d'ouvrir une information judiciaire pour "viol et agression sexuelle". Un certain nombre de signalements, moins de dix, ont été enregistrés. En garde à vue, le père de famille et son épouse ont nié les faits.

Une source proche de l'enquête avait dans un premier temps affirmé que la femme avait reconnu "avoir assisté" à des attouchements. Selon le journal Le Parisien, qui révélait l'affaire, une première enquête, pour des faits du même type, aurait été ouverte au début des années 2000, sans donner lieu à des poursuites. Plusieurs signalements de travailleurs sociaux seraient également restés lettre morte.

Le Conseil départemental de Seine-et-Marne, autorité administrative responsable de l'aide à l'enfance, n'était pour l'heure pas en mesure de communiquer sur ce dossier.

Sur le même sujet

Près du Bourget, un monde mérovingien découvert dans des fouilles archéologiques

Près de chez vous

Les + Lus