Un réseau d'immigration clandestine démantelé en Seine-Saint-Denis

© /MAXPPP
© /MAXPPP

Une opération menée conjointement en France et en Allemagne a permis d'arrêter des responsables du réseau, qui fraudait pour fournir à ses clients des visas de tourisme. 

Par France 3 Paris IDF avec AFP

Le coup de filet a eu lieu mardi. Des opérations conjointes des polices française et allemande ont permis de démanteler une filière d'immigration clandestine indienne. Six personnes, présentée comme des organisateurs de ce réseau à destination de l'Europe, ont été arrêtées en Seine-Saint-Denis par les policiers de l'Office central pour la répression de l'immigration irrégulière et de l'emploi d'étrangers sans titre (Ocriest). 

De faux touristes


Selon l'Ocriest, soutenu dans cette opération par Europol, l'organisation créait de faux comptes bancaires chargés de falsifier le patrimoine des personnes transférées. Ce fonctionnement permettait de faire croire à des visites de loisir d'Indiens aisés et facilitait "l'obtention indue de visas touristiques".

Les immigrants étaient ensuite accueillis par des familles en Seine-Saint-Denis, d'après le Parisien, puis véhiculés vers l'Allemagne ou le Portugal. Ils y étaient employés comme main-d'oeuvre clandestine. Selon le quotidien, la filière pratiquait des tarifs allant de 7 000 euros pour une personne seule à 25 000 euros pour un couple avec enfants.

Huit familles d'immigrants illégaux ont été également arrêtées en Allemagne. L'enquête a été confiée au tribunal de Bobigny.

Sur le même sujet

SERIE. Après un cancer, des femmes peuvent profiter d'un programme sportif et diététique

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés