A Argenteuil (95), les agents municipaux priés de respecter la durée légale de temps de travail

© Miguel Medina/AFP Photos
© Miguel Medina/AFP Photos

Résultat  de l'histoire locale et d'accords ou traditions anciennes, les employés de la mairie d'Argenteuil travaillent environ 70 heures de moins par an que ce que prévoit la loi. Le conseil municipal, en période de grandes économies, entend bien revenir sur cette situation

Par Christian Meyze

C'est une décision qui a du mal à passer, forcément ! Le conseil municipal d'Argenteuil, ville très endettée, qui cherche à assainir ses finances par tous les moyens dans cette époque de budgets publics contraints, a voté, mardi soir 7 juillet, la fin des accords écrits ou tacites qui, depuis des années, permettaient aux agents municipaux de la ville de travailler environ 70 heures de moins que ce que le code du travail prévoit en France.

Argenteuil n'est pas seule dans son cas. De nombreuses collectivités ont, au fil des années et dans des périodes d'insouciance, laissé s'installer certaines dispositions "dérogatoires" ou généreuses. Plusieurs cherchent à revenir sur ces "acquis" pour trouver des économies. Mais on ne remet jamais en cause des acquis facilement et gaîté de coeur. Tania Watine et Kelly Pujar

Sur le même sujet

Série - Les Buttes Chaumont : un jardin délicat

Près de chez vous

Les + Lus