Beaumont-sur-Oise : le chef de la police municipale mis en examen suite à des agressions sexuelles

© France 3 Paris
© France 3 Paris

Le chef de la police municipale de Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, a été mis en examen pour des faits d'agressions et de harcèlements sexuels. Six de ses subordonnées en auraient été les victimes.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Le chef de la police municipale de Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, a été mis en examen vendredi pour des faits d'agressions et de harcèlements sexuels. Six de ses subordonnées en auraient été les victimes.

Agressions sexuelles et harcèlement

Agé de 54 ans, il a été mis en examen pour les chefs d'"agressions sexuelles, harcèlement sexuel et harcèlement moral", puis placé sous contrôle judiciaire.

Une première plainte avait été déposé en janvier 2017, entraînant l'ouverture d'une enquête préliminaire. Lors de sa garde à vue, le policier avait contesté les faits qui lui sont reprochés. Selon son avocat, au moins deux des faits sont "très anciens et sans doute prescrits".


Des avances pas très fines


"Il fait des blagues de cul lourdingues et des avances pas très fines, mais ça reste au stade de la proposition", a-t-il indiqué.

L'avocat rapporte à l'AFP que deux plaignantes accusent le fonctionnaire de police d'avoir pris leur main pour la placer sur son sexe et une autre de lui avoir mis la main sur la cuisse alors qu'ils se trouvaient en voiture. Selon l'avocat, l'agression sexuelle n'est pas caractérisée dans cette affaire.
Le chef de la police municipale de Beaumont sur Oise mis en examen


Sur le même sujet

Biennale d'art contemporain à Montrouge

Près de chez vous

Les + Lus