Un bus et six voitures incendiés à Beaumont-sur-Oise, après l'incarcération de deux frères d'Adama Traoré

Un bus et six voitures incendiés à Beaumont-sur-Oise, après l'incarcération de deux frères d'Adama Traoré
De brefs incidents ont opposé une dizaine de jeunes aux forces de l'ordre, mercredi soir, à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise. Six voitures et un bus ont été incendiés, après le placement en détention provisoire de deux frères d'Adama Traoré, accusés de violences contre des policiers.

De brefs incidents ont opposé une dizaine de jeunes aux forces de l'ordre, mercredi soir, à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise. Six voitures et un bus ont été incendiés, après le placement en détention provisoire de deux frères d'Adama Traoré, accusés de violences contre des policiers.

Par France 3 Paris IDF (avc AFP)

Une nuit de tension à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise. De brefs incidents ont opposé une dizaine de jeunes aux forces de l'ordre, mercredi soir, après le placement en détention provisoire de deux frères d'Adama Traoré. Un bus et six voitures ont été incendiés dans cette commune de la banlieue parisienne. "Un bus a été incendié par une dizaine d'individus cagoulés, le chauffeur a été molesté et légèrement blessé à la jambe", a précisé la préfecture du Val-d'Oise.
Un bus incendié à Beaumont-sur-Oise. / © France 3 Paris IDF/T. Watine
Un bus incendié à Beaumont-sur-Oise. / © France 3 Paris IDF/T. Watine
Les incidents ont commencé vers 22 heures 45, dans le quartier de Boyenval. 130 gendarmes et un hélicoptère ont été déployés afin de ramener le calme. Les incidents se sont achevés peu avant une heure du matin Selon des témoins sur place, ce sont les habitants eux-mêmes qui ont pris en charge les opérations d'extinction du feu, munis de seaux d'eau et d'extincteurs, rapporte l'AFP. 

Une tentative d'incendie a également eu lieu à l'école Paul-Eluard, à Persan, vers une heure et demie du matin. Une bouteille incendiaire a été lancée dans la salle des professeurs, occasionnants de légers dégâts, précise la préfecture du Val-d'Oise. Jointe par téléphone, Assa, la soeur d'Adama Traoré, a dénoncé ces violences.
Mercredi, Bagui et Yssoufou, deux frères d'Adama Traoré, ont été placés en détention provisoire dans l'attente de leur procès qui se tiendra le 14 décembre. Ils sont tous les deux accusés de violences et d'outrages contre des policiers, en marge du conseil municipal de Beaumont-sur-Oise, le 17 novembre dernier. Le procureur avait requis ce placement en détention, en invoquant le risque de troubles à l'ordre public. Le tribunal a décidé de les a décidé de les placer en détention "pour éviter qu'ils n'exercent des pressions sur les témoins" d'ici l'audience. 

Enquête "totalement à charge"

Selon Noémie Saidi-Cottier, l'avocate de Bagui Traoré, les deux frères ont été interpellés cinq jours après les faits, au terme d'une enquête "totalement à charge". Le 17 novembre, des heurts avaient éclaté entre des soutiens de la famille Traoré et des forces de l'ordre, devant l'hôtel-de-ville de Beaumont-sur-Oise. Le conseil municipal qui devait avoir lieu ce jour-là avait dû être annulé. Il a été à nouveau annulé mardi dernier par la mairie.
La mort d'Adama Traoré, lors de son interpellation par les gendarmes, le 19 juillet dernier, qualifiée de "bavure" par son entourage, a entraîné plusieurs nuits de violences à Beaumont-sur-Oise, et des communes alentours.

A lire aussi

Sur le même sujet

Près du Bourget, un monde mérovingien découvert dans des fouilles archéologiques

Près de chez vous

Les + Lus