La Tunique du Christ, station exceptionnelle du chemin de croix d'Argenteuil

© Maud de Bohan/France3 Paris
© Maud de Bohan/France3 Paris

A Argenteuil cette année, le chemin de croix est exceptionnel. Et pas parce que le hasard a apporté, le même jour, un retentissant fait divers. Cette année, en entrant dans la basilique, au terme du chemin, les pélerins découvrent la Sainte Tunique du Christ, la Tunique d'Argenteuil, restaurée.

Par Christian Meyze

Bien sûr, la procession, le chemin de croix se déroule cette année sous très haute protection. Une protection liée bien sûr à l'ostention de la tunique, qu'on ne voit que deux fois par siècle, mais aussi au contexte d'attentats qui ont amené les pouvoirs publics à renforcer la surveillance des lieux de culte dans cette période de Pâques.

Mais la protection, à Argenteuil, a encore été renforcée depuis ce vendredi matin, après l'opération de police qui a permis d'arrêter un djihadiste et de déjouer un attentat en préparation. Autant dire que la sécurité possible à Argenteuil est à son maximum. 100 policiers, municipaux et nationaux, encadrent le cortège.

Un cortège très calme et bon enfant, qui ne veut pas s'alarmer ni se sentir visé par la découverte de ces préparatifs d'attentat précisemment dans la commune. 

L'ostention (c'est à dire le fait de montrer, l'exposition) de la tunique durera 17 jours, jusqu'au 10 avril. Et pendant cette période, 150 000 personnes sont attendues environ, soit une foule considérable, venue admirer la relique Maud de Bohan et Didier Morel

La Tunique du Christ, station exceptionnelle du chemin de croix d'Argenteuil

 

Sur le même sujet

La hausse des tarifs des PV à Paris

Près de chez vous

Les + Lus