Municipales dans le Val-d'Oise : les ténors confirment leurs fiefs, percée de la droite

La droite a opéré une légère progression et confirmé l'implantation de ses ténors dans le Val-d'Oise, mais le second tour des municipales reste néanmoins très ouvert dans de nombreuses communes où la gauche est en ballottage favorable.

Par France 3 Paris, avec AFP

Dans ce département où le conseil général est à majorité de droite et les grandes villes menées par la gauche, les maires sortants des fiefs de l'UMP tels que Philippe Houillon à Pontoise ou Hugues Portelli à Ermont ont été réélus dès le premier tour.

Les édiles socialistes François Pupponi, à Sarcelles, et Jean-Pierre Blazy, à Gonesse, ont également été réélus sans difficulté. Néanmoins, dans cette dernière, le candidat Front national Karim Ouchikh réalise un bon score avec 20,97 % des voix.

Deux batailles entre des maires de gauche et leurs prédécesseurs UMP vont rythmer l'entre deux-tours dans le département. A Goussainville, l'ancienne maire UMP Elisabeth Hermanville a créé la surprise avec une légère avance de 30 voix sur le socialiste sortant, Alain Louis.

A Argenteuil, le député-maire Philippe Doucet est devancé de quelques voix par son prédécesseur, l'UMP Georges Mothron qui rêve de lui reprendre la ville. A moins d'un report des voix de la liste menée par le Front de gauche, qui a réuni 7 % des suffrages, le maire, affaibli par une hausse des impôts et des tensions communautaires dans la ville, devra céder sa place à celui qui avait ravi en 2001 ce bastion communiste pendant plus de 50 ans.

La gauche reprend quelques voix au maire UMP de Garges-les-Gonesse, Maurice Lefèvre, en ballottage favorable avec 44,25 % des suffrages, et à Franconville.

A Sannois, le maire (UMP), ex-député du Val-d'Oise Yanick Paternotte, se fait devancer de cinq points par le candidat sans étiquette (SE) Bertrand Jamet, qui remporte un peu moins de 40% des suffrages.

A Cergy, fief socialiste depuis plus de 25 ans, la droite réalise une belle remontée grâce à Thierry Sibieude, tête de liste UD-UMP, qui talonne avec 41,97 % des voix le maire PS sortant Jean-Paul Jeandon (43,25 %). Six listes, dont quatre de gauche, s'affrontaient à Cergy où la gauche reste en tête.

>> Découvrez les résultats dans votre commune : 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Kalypso Festival Hip Hop

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne