La République en marche en tête dans le Val-d'Oise, François Pupponi préservé à Sarcelles

© IP3Press/maxPPP
© IP3Press/maxPPP

La République en marche est arrivée largement en tête du premier tour des élections législatives, dans le Val-d'Oise, dimanche 11 juin. Seul candidat notable préservé par cette déferlante : le socialiste François Pupponi, contre qui aucun candidat d'En marche ! ne s'est présenté.

Par France 3 Paris IDF/ET

Un sans faute pour La République en marche dans le Val-d'Oise. A l'issue du premier tour des élections législatives, le parti d'Emmanuel Macron a obtenu 34,6 % des voix dans le 95, se plaçant en ballotage favorable dans chacune des circonscriptions où le mouvement présentait un candidat.
Le rapport de forces dans le Val-d'Oise, à l'issue du premier tour des législatives. / © France 3 Paris IDF
Le rapport de forces dans le Val-d'Oise, à l'issue du premier tour des législatives. / © France 3 Paris IDF
Présent dans neuf des dix circonscriptions du départements, La République en marche obtient de 28,94 % des voix (Zivka Park, dans la neuvième circonscription) à 41,26 % des voix (Naïma Moutchou, dans la quatrième circonscription). Le mouvement arrive en tête, en ballottage favorable. Largement favorable même dans les troisième, quatrième et sixième circonscriptions du 95, où La République en marche passe la barre des 40 %.

Cette vague emporte la circonscription d'Argenteuil. Celle du socialiste Philippe Doucet, qui se présente pour un second mandat. L'ancien maire socialiste d'Argenteuil, troisième ville d'Île-de-France, est en ballottage défavorable, avec 16,95 % des voix, derrière Fiona Lazaar.

Autre député sortant en difficulté : Jérôme Chartier. Proche parmi les proches de François Fillon,le député LR de la 7ème circonscription est en ballottage défavorable, avec 24,26 % des voix au premier tour. C'est en effet Dominique Da Silva, de La République en marche, qui ouvre la marche, avec 35,98 %.

Ce duel En marche ! / Les Républicains annoncé pour le second tour est une relative constante dans le département. Le député sortant LR de la deuxième circonscription du Val-d'Oise Axel Poniatowski est lui aussi en ballottage défavorable (24,45 % des voix). Il affrontera Guillaume Vuilletet, arrivé en tête avec 35,46 % des suffrages.

Dominique Lefebvre, battu à Cergy

Figure du Parti socialiste, Dominique Lefebvre ne parvient pas à se qualifier pour le second tour des législatives. Le député sortant de la 10ème circonscription du Val-d'Oise est battu, n'arrivant qu'à la quatrième place, avec 11,66 % des suffrages. Dans cette circonscription (Cergy, Osny, Vauréal), c'est un duel En marche ! / La France insoumise que devront départager les électeurs, entre Aurélien Taché (36,72 % des voix) et Katia Noin Ledanois (14,42 %).

François Pupponi, seul rescapé

Il est le seul candidat à échapper à la déferlante En marche ! dans le Val-d'Oise. Et pour cause. Le mouvement avait choisi de ne pas présenter de candidat contre lui. Proche de Dominique Strauss-Kahn, le député socialiste sortant François Pupponi arrive largement en tête dans la huitième circonscription, avec 38,37 % des voix. Au second tour, il affrontera la sans étiquette Samy Debah (13,94 % des voix).

► Retrouvez les résultats sur l'ensemble des circonscriptions

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Un Soir à Paris : West Side Story

Près de chez vous

Les + Lus