Valérie Pécresse lance son mouvement politique : “Libres”

© Bertrand Guay/AFP
© Bertrand Guay/AFP

Valérie Pécresse veut "oxygéner la droite". La présidente (LR) de la région Ile-de-France, ancienne ministre, lance son propre mouvement politique, baptisé "Libres", qui ambitionne de défendre une droite "ferme, sociale et réformatrice" à l'intérieur du parti Les Républicains

Par Christian Meyze

« J'ai la conviction intime que rien ne serait pire que de repartir comme avant. Rien ne serait pire que de servir aux Français la saison 3 de "à droite toute!"» Les propos de la présidente de la région Ile-de-France, devant près de 2.000 personnes à Argenteuil (Val-d'Oise), sont bien évidemment destinés à marquer sa différence avec la ligne très droitière de Laurent Wauquiez, le candidat favori des Républicains pour prendre la présidence de LR.

Valérie Pécresse réclame "un devoir d'inventaire de la droite, pour être en capacité de construire une alternative crédible au gouvernement car "rien ne serait pire que de repartir comme avant".


Un mouvement à l'intérieur des Républicains

Valérie Pécresse a lancé, ce dimanche 10 septembre à Argenteuil (Val-d'Oise), son propre mouvement, baptisé "Libres" pour, dit-elle, "tous ceux qui ont été déçus par la droite et le centre". Mais elle n'entend pas quitter Les Républicains. Au contraire, elle inscrit son mouvement bien à l'intérieur du parti de droite, et c'est pour cela qu'elle définit précisemment "sa droite" et sa vision de la droite.

"On en a assez des rediffusions!", insiste celle qui se définit comme une "gaulliste sociale", "attachée à la valeur d'autorité" et "engagée pour lutter contre toutes les injustices." "Ni Macron ni Buisson, on a une troisième voie à inventer", martèle Valérie Pécresse.
Sur place Yannick Legall et Mustapha Tafnil
Valérie Pécresse lance son mouvement politique

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Suppression du marché Noël : la décision du tribunal devrait être rendue d'ici jeudi

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne