Agression antisémite d'un couple à Créteil : cinq hommes renvoyés devant les assises

© France 3 Paris
© France 3 Paris

Cinq hommes ont été renvoyés devant la cour d'assises du Val-de-Marne pour l'agression d'un couple à Créteil en 2014. Une agression dont les motivations antisémites ne font aucun doute selon le juge d'instruction en charge de l'enquête.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Cinq hommes ont été renvoyés devant la cour d'assises du Val-de-Marne pour l'agression d'un couple à Créteil en 2014. Une agression dont les motivations antisémites ne font aucun doute selon le juge d'instruction en charge de l'enquête. Parmi les cinq hommes renvoyés devant la cour d'assises, l'un est toujours en fuite. 

Discrimination de la victime en raison de son appartenance réelle ou supposée à une religion

Le 1er décembre 2014, un couple avait été séquestré dans un appartement de Créteil, dans le Val-de-Marne. La jeune femme avait été violée, l'appartement cambriolé par trois individus armés d'un fusil à canon scié et d'une arme de poing. Pendant ce temps, un quatrième homme faisait le guet, à l'extérieur. Un cinquième individu avait par ailleurs aidé les malfaiteurs à organiser l'agression.

Circonstance aggravante

Les agresseurs s'étaient emparé de bijoux, d'ordinateurs, de téléphones et avaient retiré 480 euros en liquide, avec la carte bancaire du jeune homme, auquel ils avaient extorqué le code secret.
Le juge d'instruction a retenu contre chacun des agresseurs la circonstance aggravante de "discrimination de la victime en raison de son appartenance réelle ou supposée à une religion", selon l'ordonnance de renvoi. Une qualification conforme à ce qui avait été requis par le parquet.

Tous les agresseurs sont poursuivis pour vol ou tentative de vol, extorsion et séquestration avec arme, ou complicité. Deux d'entre eux sont également poursuivis pour le viol de la jeune femme, l'un comme auteur, l'autre comme complice. Selon l'avocate de l'un des hommes mis en examen, "la circonstance antisémite n'a pas lieu d'être".

A lire aussi

Sur le même sujet

Mort de Yacine à Aulnay-sous-bois : 400 personnes se sont rassemblées à l'appel de la famille

Près de chez vous

Les + Lus