Un groupe scolaire de Vincennes (94) évacué dans la précipitation par principe de précaution

© Isabelle Audin/France 3 Paris
© Isabelle Audin/France 3 Paris

A Vincennes ( Val-de-Marne), le département a soudainement décidé lundi 13 novembre, d'évacuer, au nom du principe de précaution, un collège, une école maternelle et une crèche après la découverte de solvants chlorés dans l'air de certains bâtiments. Une situation sans véritable gravité

Par Christian Meyze

Les parents d'élèves du collège Saint-Exupéry de Vincennes, qui accueille 650 élèves, ont été assez stupéfaits hier, lundi 13 novembre, de découvrir une lettre d'information du conseil départemental qui leur annonçait l'évacuation du collège et le transfert des élèves vers les communes voisines de Vitry-sur-Seine et Saint-Maur.

Dans le même mouvement, la municipalité de Voncennes a elle aussi décidé d'évacuer l'école maternelle voisine du collège et la crèche d'à côté.
Un groupe scolaire de Vincennes (94) évacué par principe de précaution


Principe de précaution


Au total, c'est donc d'une très grosse opération qu'il s'agit, qui se déroulera en plusieurs temps, dans les jours qui viennent et concernera plusieurs communes puisque pour trouver d'autres bâtiments adaptés, les autorités concernées ont fait appel à plusieurs communes environnantes.
Tout cela au nom d'un principe de précaution, car précisent les institutions concernées, la situation constatée ne présente aucune gravité

A l'origine de ce branle-bas, il y a des travaux de rénovation du collège prévus et donc un diagnostic technique préalable comme toujours dans un tel cas. Ce diagnostic fait apparaître des traces de solvants chlorés dans l'air, à l'intérieur de certains bâtiments. Autrefois, dans la première moitié du 20ème siècle, une usine s'élevait à la place des bâtiments les plus récents du collège.
Il y a donc nécessité d'effectuer un nettoyage, une dépollution, lors des travaux. Mais rien d'exceptionnel.


Précautions ahurissantes


Néanmoins, le département du Val-de-Marne, qui a la responsabilité des collèges, décide d'appliquer le principe de précaution. Et cherche immédiatement des locaux disponibles pour accueillir les 650 élèves pendant au moins deux ans de travaux. C'est Vitry-sur-Seine et Saint-Maur, deux communes voisines, qui seront concernées, du moins pour l'année 2017-2018.

Dans le même mouvement, sans doute pour ne pas être en reste, la municipalité de Vincennes, qui a, elle, la responsabilité des écoles et des crèches, annonce qu'elle va évacuer , elle aussi, l'école maternelle proche du collège et la crèche ! La municipalité explique qu'elle a fait réaliser des analyses qui montrent que la pollution constatée au collège n'a aucun impact sur l'école et la crèche qui ne sont pas dans les mêmes locaux.
Mais elle programme pourtant l'évacuation ... par précaution !

Sur le même sujet

Un groupe scolaire de Vincennes (94) évacué par principe de précaution

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne