Laboratoire clandestin d'explosifs à Villejuif : un troisième individu en garde à vue

Une opération anti-terroriste à Villejuif, dans le Val-de-Marne, le 6 septembre 2017. / © ETIENNE LAURENT/EPA/MaxPPP
Une opération anti-terroriste à Villejuif, dans le Val-de-Marne, le 6 septembre 2017. / © ETIENNE LAURENT/EPA/MaxPPP

Une troisième personne a été placée en garde à vue, après la découverte d'un laboratoire clandestin d'explosifs mercredi à Villejuif, dans le Val-de-Marne. 100 grammes de TATP, un explosif instable, prêt à l'emploi ont été retrouvé mercredi par les enquêteurs.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

L'enquête se poursuit après la découverte d'un laboratoire clandestin d'explosifs à Villejuif, dans le Val-de-Marne, mercredi. Un troisième individu a été interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi à Vitry-sur-Seine, et placé en garde à vue.

Villejuif : 3 hommes sont désormais en garde à vue.


Il s'agit d'un homme de 37 ans, "radicalisé et suivi par la DGSI" ont indiqué à l'AFP des sources proches du dossier. "Son lien avec le laboratoire clandestin n'est pas établi à ce stade."
Mercredi, deux hommes de 36 et 47 ans avaient été arrêtés au Kremlin-Bicêtre, dans la banlieue parisienne, et placés en garde à vue. Une interpellation intervenue après la découverte, fortuite, d'un laboratoire clandestin à Villejuif.

Peroxyde d'acétone

100 grammes de TATP, du peroxyde d'acétone, un explosif artisanal instable, ont été retrouvés lors de cette opération de police. Du matériel destiné à "conditionner un colis piégé" et des produits chimiques ont également été saisis.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bercy inquiet sur le dossier du coût des JO 2024

Près de chez vous

Les + Lus