publicité

Meurtre de la policière Aurélie Fouquet : suivez le premier jour du procès en direct

Le procès du meurtre d'Aurélie Fouquet s'ouvre mardi matin devant les assises de Paris. En mai 2010, cette policière de 26 ans avait été tuée au cours d'une fusillade, lors d'une tentative de braquage. Huit personnes comparaissent devant la cour d'assises, dont Redoine Faïd.

  • France 3 Paris IDF (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
Huit accusés comparaissent devant la cour d'assises de Paris. Deux d'entre eux sont jugés pour le meurtre de la policière Aurélie Fouquet, en 2010. © FRANCETV INFO/ Elisabeth de Pourquery

© FRANCETV INFO/ Elisabeth de Pourquery Huit accusés comparaissent devant la cour d'assises de Paris. Deux d'entre eux sont jugés pour le meurtre de la policière Aurélie Fouquet, en 2010.

Une "exécution" sous une pluie de balles, au terme d'une course-poursuite folle sur l'autoroute : mardi s'ouvre à Paris le procès du meurtre en 2010 de la policière municipale Aurélie Fouquet, avec dans le box Redoine Faïd, l'un des braqueurs les plus médiatiques de France. 33 jours d'audience sont prévus pour ce procès-fleuve, avec une centaine de témoins et 25 experts. 
Procès du meurtre de la policière Aurélie Fouquet, en mai 2010 : le rappel des faits

Le procès du meurtre d'Aurélie Fouquet s'ouvre mardi matin devant les assises de Paris. En mai 2010, cette policière de 26 ans avait été tuée au cours d'une fusillade, lors d'une tentative de braquage. Huit personnes comparaissent devant la cour d'assises, dont Redoine Faïd. Le rappel des faits.

Huit personnes comparaissent mardi matin devant les assises de Paris. Un neuvième accusé sera jugé en son absence : Olivier Tracoulat, blessé, peut-être mortellement lors de la fusillade, et qui n'a jamais été retrouvé. Avec Daouda Baba et Rabia Hideur, il est accusé du meurtre de la policière de 26 ans. Les six autres accusés sont jugés pour pour une longue liste de crimes et délits, allant de l'association de malfaiteurs à la détention illégale d'armes.

LIRE aussi : Six ans après, l'heure du procès. Retour sur le meurtre d'Aurélie Fouquet

Un braquage qui dérape

Le 20 mai 2010, une équipe de braqueurs envisage d'attaquer un fourgon blindé. Mais le plan échoue, vers 9h15, à Créteil, près de Paris, lorsque des policiers repèrent une camionnette blanche, dont la carrosserie est marquée de deux trous ressemblant à des impacts de balles. S'en suit une course-poursuite sur l'autoroute A4, accompagnée d'une fusillade. Des automobilistes seront blessés lors des échanges de tir.

Arrivés à Villiers-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, les hommes cagoulés et équipés de gilets pare-balles, abandonnent et incendient le premier véhicule, puis en braquent un autre. Le véhicule de la police municipale à bord duquel se trouve Aurélie Fouquet et son coéquipier arrive alors et essuie une vingtaine de tirs. Les deux policiers à bord sont blessés: Thierry Moreau au thorax, et Aurélie Fouquet à la tête. Celle-ci, mère d'un jeune enfant décèdera quelques heures plus tard.

► Suivez le premier jour de l'audience (L. Barbry/I. Audin)
VOIR le reportage (L. Barbry/I. Audin)
Meurtre de la policière Aurélie Fouquet : l'ouverture du procès

Le procès du meurtre d'Aurélie Fouquet s'ouvre mardi matin devant les assises de Paris. En mai 2010, cette policière de 26 ans avait été tuée au cours d'une fusillade, lors d'une tentative de braquage. Huit personnes comparaissent devant la cour d'assises, dont Redoine Faïd.



les + lus
les + partagés