Orly : le pilote avait décollé malgré une fuite de carburant... 10.000 euros d'amende

La tour de contrôle de l'aéroport d'Orly. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
La tour de contrôle de l'aéroport d'Orly. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Un pilote de la compagnie Royal Air Maroc a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Créteil à une amende de 10.000 euros, pour mise en danger de la vie d'autrui. Il avait décollé de l'aéroport d'Orly en 2010, malgré une fuite de carburant, dont il avait connaissance.

Par France 3 Paris IDF/ET

Un décollage, malgré une fuite de carburant dont il avait connaissance... C'est pour la mise en danger de la vie de ses passagers qu'un pilote de la compagnie Royal Air Maroc a été condamné jeudi à 10.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Créteil.

En août 2010, il avait décollé de l'aéroport d'Orly, direction Casablanca. Il avait pourtant été prévenu d'une fuite de kérosène sur l'appareil, émanant d'un mini-moteur logé dans la queue de l'avion, et servant à allumer deux réacteurs situés sous les ailes.

Vol sans incident

Le pilote avait alors choisi d'ignorer la fuite, l'estimant "en train de s'estomper". Il avait signalé l'incident au service technique de sa compagnie, et effectué le vol sans incident.
Le tribunal correctionnel a été plus clément que les peines requises par le parquet : cinq ans d'interdiction de vol et dix mois de prison ferme. 80 passagers étaient embarquées à bord de l'appareil.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des vélos-taxis

Près de chez vous

Les + Lus