Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Prison avec sursis pour l'ex-chef de la police de Vincennes (94)

© Prisme
© Prisme

Pour agression sexuelle sur une de ses subalternes, l'ancien chef de la police municipale de Vincennes (Val-de-Marne) a été condamné à 18 mois de prison avec sursis par le tribunal de Créteil.

Par Christian Meyze

Les faits remontent à décembre 2009, jour du repas de Noël dans les locaux de la police municipale. 

Après ce déjeuner bien arrosé, alors qu'elle souhaitait se changer à la fin de son service, le chef de la police l'aurait suivie jusque dans les vestiaires, lui aurait "tapoté" les fesses avant de la saisir par les hanches. "Juste un petit coup, personne ne le saura", lui aurait-il-dit en essayant de l'embrasser. Elle avait porté plainte trois jours plus tard.

Des témoignages recueillis lors de l'enquête mettront en lumière que le prévenu semblait habitué des propos graveleux et des mains baladeuses. Une réunion avait d'ailleurs déjà été organisée pour évoquer son attitude et au moins une collègue avait demandé sa mutation à la suite de ses agissements.

Les juges sont allés au-delà des réquisitions du parquet, qui avait demandé huit mois de sursis. Le prévenu devra également verser à la victime 1.000 euros en réparation du préjudice sexuel et 1.500 euros au titre du préjudice moral.

Sur le même sujet

Eurodisney : les retombées économiques

Près de chez vous

Les + Lus