L'US Créteil Athlétisme, incubateur de nombreux champions

Licencié depuis janvier 2017 à l'US Créteil, Pierre-Ambroise Bosse a remporté mardi le titre de champion du monde sur 800m. / © Adrian DENNIS / AFP
Licencié depuis janvier 2017 à l'US Créteil, Pierre-Ambroise Bosse a remporté mardi le titre de champion du monde sur 800m. / © Adrian DENNIS / AFP

L'US Créteil a une nouvelle fois été récompensé mardi lors des Mondiaux d'athlétisme. La médaille de Pierre-Ambroise Bosse s'inscrit dans le palmarès déjà fourni de la section athlétisme de ce club cinquantenaire.

Par France 3 Paris Île-de-France

L'US Créteil (Val-de-Marne) peut se féliciter d'une nouvelle médaille. Mardi, Pierre-Ambroise Bosse, fraichement licencié (depuis janvier) dans le club cristolien, a décroché l'or sur 800m aux Mondiaux d'athlétisme à Londres. Le club cristolien, actuellement 87eme club d'athlétisme français sur quelques 1900 enregistré, a au cours de son histoire longue de plus de 50 ans, connu de nombreux champions. Florilège des grands noms de l'athéltisme qui ont foulé ses pistes ces dernières années.

  • Dimitri Bascou

Dimitri Bascou a décroché le bronze au 110 m haies aux Jeux Olympiques de Rio l'été dernier. / © Jewel SAMAD / AFP
Dimitri Bascou a décroché le bronze au 110 m haies aux Jeux Olympiques de Rio l'été dernier. / © Jewel SAMAD / AFP

Licencié à l'US Créteil depuis 2015, Dimitri Bascou est le troisième Français à décrocher une médaille en athlétisme à Rio après Renaud Lavillenie (saut à la perche) et Mélina Robert-Michon (lancer de disque). Après une longue série de déveines, sa médaille de bronze au 110 m haies clôt une année faste : une troisième place aux Mondiaux en salle de Portland (Etats-Unis) et titre de champion d'Europe à Amsterdam (Pays-Bas). Avant d'arriver à Créteil à l'âge de 28 ans, il avait d'abord intégré le pôle d'entraînement d'Eaubonne puis celui de l'INSEP. 

  • Assia El-Hannouni

Assia El-Hannouni après avoir remporté l'or aux Jeux Paralympiques de Pékin en catégorie T12. / © PETER PARKS / AFP
Assia El-Hannouni après avoir remporté l'or aux Jeux Paralympiques de Pékin en catégorie T12. / © PETER PARKS / AFP

Assia El-Hannouni est une athlète handisport de catégorie T12 (déficient visuel qui court avec un guide sur certaines distances) sur des distances du 100 au 1500m. Lorsqu'elle intégre l'US Créteil pour la dernière saison de sa carrière en 2011, elle a déjà de nombreux titres à son actif, notamment quatre médailles d'or aux Jeux Paralympiques de 2004. Sous la bannière de l'US Créteil, elle remporte le 400m et le 200m à ses derniers Jeux à Londres et établit un record du monde. 

  • Dan Philibert

Dan Philibert (à gauche). / © BEP/DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE
Dan Philibert (à gauche). / © BEP/DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE

D'abord licencié à l'AC Paris Joinville, Dan Philibert rejoint l’US Créteil en 1986 à l'âge de 16 ans, club avec lequel il décrochera la majeure partie de ses médailles. L'hurdleur remporte d'abord des Jeux Méditerranéens en 1991 et en 1993 en 110 m haies, tout en étant finaliste à trois reprises des Championnats du Monde. En 1992, il participe aux Jeux de Barcelone et parvient à se qualifier en demi-finale.

  • Maryse et Monique Ewanjé-Epée

Les deux soeurs ont d'abord commencé à Montpellier avant d'arriver à Créteil. Maryse Ewanjé-Epée, l'aînée, est d'abord une junior prometteuse en saut en hateur. En senior, elle remporte le bronze aux championnats d'Europe en salle de 1983 (1m92) puis fait tomber le record de France en salle aux championnats d'Europe en 1984. Au cours de sa carrière, elle participe aux Jeux de Los Angeles et de Séoul. Une rupture partielle du tendon d'Achille la pousse finalement à prendre sa retraite en 1996.

Sa cadette, Monique Ewanjé-Epée est une hurdleuse sur 100 mètres haies. Elle remporte sa première médaille internationale avec l'or lors des Championnats d'Europe junior en 1985. Elle décroche le titre européen sur 100 mètres et plusieurs autres médailles, à l'extérieur et en salle, les années qui suivent. Elle se retire de la compétition en 1996 après les Jeux Olympiques d'Atlanta.
  • Stéphane Caristan

Stéphane Caristan en 1992 / © PHILIPPE BOUCHON / AFP
Stéphane Caristan en 1992 / © PHILIPPE BOUCHON / AFP

Cristolien de naissance, coureur de 110 et de 400 m haies, Stéphane Caristan rejoint une première fois le club en 1986, après avoir déjà atteint la sixième place aux Jeux Olympiques de Los Angeles. Son record établi aux Championnats d'Europe en 1986 fera office de record de France jusqu'en 2004. Il quitte l'US Créteil en 1990 avant d'y revenir quatre ans plus tard. Avec le club, il a notamment participé aux Jeux de Séoul et de Barcelone.

  • Christian Valéturié

Personnalité marquante du club, ce sauteur y aura effectué toute sa carrière sportive avant d'y devenir entraîneur et directeur technique. Il a remporté cinq fois les Championnats de France de triple saut entre 1975 et 1983. Blessé, il se qualifie aux Jeux de Moscou avant de renoncer. Christian Valétudié est également détenteur d'un record de France en 1975. 


►VIDEO. Retour sur la performance de Pierre-Ambroise Bosse aux Mondiaux 2017.
Retour sur la performance de Pierre-Ambroise Bosse aux Mondiaux 2017

 

Sur le même sujet

Pénurie de médecins scolaires en Seine-Saint-Denis

Près de chez vous

Les + Lus