Val-de-Marne : les électeurs ré-ajustent leur jugement

Le marché international de Rungis, dans le Val-de-Marne. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Le marché international de Rungis, dans le Val-de-Marne. / © IP3 PRESS/MAXPPP

En Val-de-Marne, au soir du premier tour, la République en Marche pouvait espérer 10 des 11 sièges du département. Finalement ce sera 7. Les Républicains en auront 2, la France Insoumise 1 et le PS 1.

Par Christian Meyze

Le Val-de-Marne fait partie de ces départements où les électeurs se sont ravisés entre les deux tours des élections législatives, considérant peut-être qu'ils étaient allés trop loin dimanche 11 juin. Et leur ré-ajustement est très net. Dans les circonscriptions où il leur restait une marge de manoeuvre, ils ont remis en question l'avance qu'ils avaient accordée au parti du président.

Ainsi, dans la 5ème, le Républicain Gilles Carrez, qui était très en retard à l'issue du 1er tour, devance (50,49%) finalement sa concurrente de la République en Marche, Nadine Ret. 

Pour les Républicains encore, mais c'était beaucoup plus prévisible, le sortant Michel Herbillon, le maire de Maisons-Alfort, dans la 8ème circonscription, est réélu avec 57,99%

Dans la 10ème, c'est finalement la candidate de la France Insoumise, Mathilde Panot, qui l'emporte avec 52,22%.

Enfin, et la performance est à noter, dans la 9ème, le socialiste Luc Carvounas, longtemps fidèle de Manuel Valls dont il s’est éloigné quand celui-ci s’est rallié à Emmanuel Macron, l'a finalement emporté avec 58,74 %  Au premier tour, il était distancé (20,54%) par Gaëlle Marseau, de la République en marche qui rassemblait 29,25 %.

Retrouvez tous les résultats du second tour des élection législatives dans le Val-de-Marne

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Un homme décédé à proximité de la salle de shoot et de l'hôpital Lariboisière

Près de chez vous

Les + Lus