A Villejuif, le parquet requiert l'incarcération de deux suspects

Une opération anti-terroriste à Villejuif, dans le Val-de-Marne, le 6 septembre 2017. / © ETIENNE LAURENT/EPA/MaxPPP
Une opération anti-terroriste à Villejuif, dans le Val-de-Marne, le 6 septembre 2017. / © ETIENNE LAURENT/EPA/MaxPPP

Le parquet de Paris a requis la mise en détention de deux des trois suspects dans l'affaire du laboratoire d'explosifs découvert à Villejuif (94). Le troisième homme est libéré.

Par Christian Meyze/AFP

Un homme (37 ans) radicalisé et le propriétaire (36 ans) de l'appartement où un atelier clandestin d'explosifs a été découvert, mercredi 6 septembre, à Villejuif (Val-de-Marne), ont été déférés, ce dimanche matin 10 septembre, devant le procureur qui a requis leur mise en examen et leur détention.

La troisième personne qui était gardée à vue, un homme de 47 ans, arrêté en compagnie du propriétaire de l'appartement, a été libéré.

Les deux suspects seront présentés dans l'après-midi à un juge antiterroriste. Le procureur de Paris François Molins tiendra une conférence de presse immédiatement après.

Sur le même sujet

Bercy inquiet sur le dossier du coût des JO 2024

Près de chez vous

Les + Lus