Braconnage à la réserve de Thoiry : un rhinocéros blanc abattu

Un rhinocéros de la réserve africaine de Thoiry, dans les Yvelines, a été abattu dans la nuit de lundi à mardi. L'une des cornes de l'animal a également été coupée à la tronçonneuse.

Par France 3 Paris IDF/ET

Un rhinocéros victime des braconniers. L'histoire n'a pas eu lieu dans la savane africaine, mais dans les Yvelines, au coeur même de la réserve de Thoiry. Selon les informations du site Actu78, un rhinocéros blanc mâle a été abattu dans la nuit de lundi à mardi, de plusieurs balles.

Selon une source relayée par le site d'informations, "des traces d'effractions dans la réserve ont été constatées". L'une des cornes du rhinocéros blanc a par ailleurs été coupée à l'aide d'une tronçonneuse. Sur place, la scène du délit a été totalement bouclée pour les besoins de l'enquête.
Deux rhinocéros blancs, à Thoiry. / © France 3 Paris IDF/T. Watine
Deux rhinocéros blancs, à Thoiry. / © France 3 Paris IDF/T. Watine
A la réserve de Thoiry, cette attaque est d'autant plus vécue comme un choc que le zoo ne dispose plus que deux femelles rhinocéros blanc. En 2013, le parc zoologique d'ailleurs avait organisé une conférence "sur le trafic de cornes de rhinocéros", une façon de tirer "la sonnette d'alarme". Dans un communiqué, la direction du Domaine de Thoiry précise qu'elle va "porter plainte".

Braconnage

La poudre de corne de rhinocéros se voit attribuer des vertus aphrodisiaques, et est notamment vendue sur les marché asiatiques. La corne de rhinocéros étant vendue à des prix flirtant avec les 60.000 euros le kilo, selon l'UICN, l'Union internationale pour la conservation de la nature. En 2014, plus de 1.200 specimens ont été abattus, rien qu'en Afrique-du-Sud.

Sur le même sujet

Un homme décédé à proximité de la salle de shoot et de l'hôpital Lariboisière

Près de chez vous

Les + Lus