Douze intoxications au monoxyde de carbone dans une gendarmerie des Yvelines

© PhotoPQR/LeRépublicainLorrain/MaxPPP
© PhotoPQR/LeRépublicainLorrain/MaxPPP

Douze personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone dans une caserne de gendarmerie des Yvelines, mercredi soir. Huit victimes ont été hospitalisées, dont deux bébés.

Par Pierre De Baudouin

L’alerte a été donnée vers 21 heures à la brigade territoriale autonome de Maule, et l’intervention des pompiers a duré jusqu’à 1 heure du matin.

Mercredi soir, dans cette caserne de gendarmerie des Yvelines, une intoxication au monoxyde de carbone provoque douze victimes : sept militaires, cinq membres de leurs familles, dont une adolescente de 16 ans et deux bébés de moins de deux ans. Un pompier a également dû être secouru.

Une adolescente de 16 ans, et deux enfants de moins de deux ans

Huit victimes intoxiquées ont été transportées dans les hôpitaux de Poissy, dans les Yvelines, et de Garches, dans les Hauts-de-Seine. Les deux bébés, eux, ont été placés en caisson hyperbare, et leurs jours ne sont pas en danger.

L’intoxication au monoxyde de carbone est sûrement due à un dérèglement du chauffage, dans la caserne.

Sur le même sujet

Places en crèche à Paris

Près de chez vous

Les + Lus