Golfe de Gascogne : opération d'envergure contre les pollutions volontaires

Une des caméras gyroscopiques équipant les avions de surveillance / © Préfecture Maritime de l'Atlantique
Une des caméras gyroscopiques équipant les avions de surveillance / © Préfecture Maritime de l'Atlantique

Baptisée Super Cepco, cette opération est menée depuis quatre jours par la Préfecture Maritime de l'Atlantique. Il s'agit d'une opération de surveillance et de répression des pollutions volontaires.
 

Par Fabienne Béranger

Pendant les quatre jours qu'a duré cette opération coup de poing, il n'a été relevé aucune infraction. Pour la Préfecture Maritime, cela "montre l'effort permanent des autorités sur les côtes françaises". Ainsi, 139 contrevenants ont-ils été verbalisés pour pollution volontaire sur ces 10 ans. En 2011, seules 2 infracions ont été constatées.

Six pays participaient à cette opération. Pendant quatre jours, huit aéronefs ont effectué des survols de la zone depuis la base de Lann Bihoué (Morbihan). Au toal, 60 heures de vols. Les avions étaient équipés de caméras, des radars et de senseurs ultraviolets et infrarouges pour détecter les rejets polluants en mer.

Un quadruple objectif pour cette opération :
  • assurer une surveillance continue de la zone
  • repérer toutes les pollutions par hydrocarbures
  • répression des pollueurs avec mise en place rapide et efficace des différentes précédures des poursuite judiciaires.
  • améliore la coopération entre les différents pays.

Sur le même sujet

Robot Octopus

Près de chez vous

Les + Lus