Dominique Raimbourg nous parle de son père André dit Bourvil

 Bourvil (G) photographié dans les années 1960 avec les membres de sa famille près d'une plage à Marseille. / © AFP
Bourvil (G) photographié dans les années 1960 avec les membres de sa famille près d'une plage à Marseille. / © AFP

Le député Ps de Rezé St Sébastien sur Loire avait promis de ne plus parler en public de son père. Pour une soirée de projection au cinéma Beaulieu ce week-end. Il revient sur sa promesse.

Par Xavier Collombier

"Un drôle de paroissien" et "La cité de l'indicible peur", deux films de Jean-Pierre Mocky avec Bourvil dans les années soixante. Samedi au cinéma le Beaulieu à Nantes, deux personnalités viscéralement attaché à celui qui a dit un jour « Tenir un rôle comique, c’est exactement comme faire la cour à une jolie fille. Il faut avoir du répondant... »  partageront l'affiche pour une soirée autour des deux films : Jean-Pierre Mocky et Dominique Raimbourg.

L'avocat pénaliste et député de Loire-Atlantique, pour l'occasion a bien voulu raconter à  Olivier Quentin et Dominique Le Mée sa vie avec son père André Raimbourg, dit Bourvil.

Bourvil et ses deux fils, Dominique et Philippe, se promènent le 21 juillet 1967 sur la Place Rouge à Moscou. / © AFP
Bourvil et ses deux fils, Dominique et Philippe, se promènent le 21 juillet 1967 sur la Place Rouge à Moscou. / © AFP

Sur le même sujet

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet

Près de chez vous

Les + Lus