Pour Mélenchon, Robespierre n'est pas le bourreau de la Vendée

Robespierre un héros de la gauche pour Mélenchon, un mythe républicain. / © CHARLY TRIBALLEAU/AFP
Robespierre un héros de la gauche pour Mélenchon, un mythe républicain. / © CHARLY TRIBALLEAU/AFP

Le leader du front de gauche écrit au Président de France Télévisions Rémy Pflimlin pour protester contre la diffusion de la série " l'ombre d'un doute" sur Maximilien Robespierre "bourreau de Vendée ?"

Par Xavier Collombier (@xawa sur Twitter) avec AFP

Une lettre au Président de France Télévisions Rémy Pflimlin

L'émission "l'ombre d'un doute" diffusée sur notre chaîne n'a pas les faveurs du candidat du Front de Gauche à la Présidentielle. Dans une lettre adressée à Rémy Pflimlin et envoyée en copie au président du CSA, Jean-Luc Mélenchon réfute l'accusation des producteurs de "Robespierre bourreau de la Vendée ?" : "le contenu de cet épisode est un offensant et grossier plaidoyer à charge contre la Révolution de 1789, truffé d'erreurs et dangereusement orienté vers une banalisation de l'idée de génocide (...) Nous nous adressons à vous pour protester avec la plus grande fermeté contre le fond et la forme de cet épisode. Avec la majorité des historiens et universitaires, nous le jugeons scandaleux et absurde. Votre attitude est également condamnable lorsque vous conduisez le service public à rediffuser étrangement cette émission malgré sa grande médiocrité".

La thèse de l'émission

Un point d'interrogation, Robespierre bourreau de la Vendée, avec comme ligne éditoriale un objectif cité sur le site de l'émission, lever le voile sur le rôle de l'incorruptible dans le répression de la contre-révolution des Chouans  :  "entre 1793 et 1796, la Vendée fut le théâtre d'affrontements d'une rare violence entre des paysans insurgés et le pouvoir révolutionnaire, en particulier lors de l'envoi des colonnes infernales en 1794. Massacre de patriotes, massacres de royalistes : 170 000 Vendéens périrent. En 1794, Robespierre est exécuté, et la situation commence lentement à s'apaiser, mais il faudra attendre 1796 pour que la guerre cesse. Que s'est-il réellement passé durant ces trois années de combat ?"
L'émission déjà diffusée en janvier dernier, n'avait pas provoqué à l'époque de polémique."L'ombre d'un doute", à l'antenne depuis septembre devrait disparaître des grilles de France 3 dans quelques semaines avec l'arrivée d'une grande édition du Soir 3 en deuxième partie de soirée.

Voir ou Revoir l'émission

Sur Pluzz.fr, le site de télévision de rattrapage du service public.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet

Près de chez vous

Les + Lus