Saint-Nazaire : soudeurs, l'industrie a besoin de vous !

© Olivier Quentin / f3
© Olivier Quentin / f3

Soudeur, voila bien un métier qui ne connaît pas le chômage, les entreprises comme STX peinent à en recruter, alors le chantier naval met en place un plan de formation

Par Christophe Turgis

D'ici 2016 le chantier STX aura besoin de 150 personnes dans les métiers du soudage. Un métier particulier basé sur la maîtrise du geste. Pas besoin d'être un champion de mathématiques ou de littérature, il faut surtout faire preuve d'habileté manuelle et de régularité dans son travail.

L'Éducation Nationale ne forme pas de jeunes vers ce métier. Il faut passer par les organismes de formation pour adultes. Il y a une telle pénurie de soudeurs sur le marché du travail que nombre d'entreprises vont en chercher à l'étranger.

Le chantier naval nazairien pour satisfaire ses besoins de main d'œuvre met en place une formation pour devenir soudeur. Un contrat de formation par alternance suivi d'un CDD de 4 ans. 90% des personnes formées auront atteint un niveau CAP ou bac pro, les 10% restant un niveau ingénieur. À suivre un CDI en fonction du carnet de commande.
Une formation qui sera valable chez STX ou ailleurs, là où on a besoin de souder des tôles entre-elles ! Si on veut candidater à la rentrée 2013 envoyer un mail à : candidature@stx.com

Un métier dans lequel on peut évoluer pour devenir technicien en contrôle qualité des soudures ! Salaire de début 20 000 euros brut par an, un soudeur spécialisé et reconnu dans son métier pourra gagner jusqu'à 40 000 euros en fin de carrière.

L'industrie a besoin de soudeurs
Le chantier naval STX va former 150 personnes aux métiers de la soudure, car les soudeurs sont rares sur le marché de l\

 

Sur le même sujet

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet

Près de chez vous

Les + Lus