Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Le procès de Tony Meilhon à Nantes : le récit du onzième et dernier jour d'audience

Les couloirs du Palais de justice, l'entrée de la cour d'Assises. / © FRANK PERRY / AFP
Les couloirs du Palais de justice, l'entrée de la cour d'Assises. / © FRANK PERRY / AFP

Les réquisitions de l'avocat général, les plaidoiries de la défense, la parole de Tony Meilhon, le délibéré des jurés, le verdict. Le tout en temps réel depuis le palais de Justice.

Par Christophe Turgis



15h50 Fin du procès de Tony Meilhon qui part immédiatement en détention


14h50 Reprise de l'audience

Le président : "Mr Meilhon levez vous s'il vous plaît, à l'ensemble portant sur la culpabilité, la réponse est oui à 6 voix au moins. La Cour le condamne à la réclusion à perpétuité, assortie de 22 ans de sûreté et par délibération spéciale en vue d'une éventuelle révision de sûreté à l'issue de la détention."

Tony Meilhon : "Merci."




11h25 l'audience est suspendue, le verdict est annoncé vers 14h30



11h23 le président déclare que les débats sont clos

La Cour se retire pour délibérer, il rappelle que les jurés devront se prononcer en conscience librement.


11h20 Mr Meilhon avez vous des choses à ajouter ?

"Je remercie mon avocat pour ce qu'il a dit, je ne connais pas ses convictions…
Si j'ai des choses à dire… long silence, hésitations…

Ce que j'ai fait ça n'aurait pas dû se produire… Je ne lui souhaitais pas du mal… il étouffe un sanglot... je suis rongé par le remords, j'ai peut -être un cœur de pierre je suis pas insensible… Il renifle… je ne sais pas quoi dire.... comment le dire... le mieux pour moi est peut-être d'écrire aux victimes..."



10h18 La plaidoirie de Me Benbrahim, défenseur de Tony Meilhon

"Mme l'avocate générale nous dit que Mr Meilhon serait un inadapté social par choix… Un être cynique, parce qu'il sourit parfois, il est en fait hyper émotif et ne sait pas contrôler ses mimiques dans cette situation de tension…

Comment peut-on choisir d'être inadapté ? Quand ? À la naissance, à 3 ans ? À 30 ans quand il entre en prison ? On ne naît pas inadapté !

La justice veut la vérité, il donne une version qui ne colle pas aux faits, ou qui ne plait pas, est-ce pour cela qu'il faut le considérer sans empathie pour la famille de la victime ?

Il a changé de version, il nous a dit au départ c'est un fait accidentel, cette version n'est pas en adéquation totale avec les expertises, mais au moins on peut l'entendre, si c'est sa version?

Si on suit la version de Mme l'avocate générale, pourquoi laisse t-il partir de Cassepot ?...

On sait qu'il consomme beaucoup d'alcool, des stupéfiants, qu'il roulait comme un fou ? Tout ça ne peut pas conduire à un accident ? A t-il accidentellement renversé Laëtitia ? C'est peu probable, mais c'est possible…

Ce dossier est déjà assez dramatique sans vouloir y ajouter une dimension d'enlèvement ?

Mr Meilhon, sa voix doit pouvoir être entendue, et que peut-être, peut-être, il dit la vérité.


L'expert dit qu'il exclut l'inconscience dans un premier temps puis ajoute dans un second temps, peut-être mais dans un instant très bref…

Il y a des témoignages qui disent, comme Mr Patron, j'ai entendu une voiture, du bruit… mais il ne dit pas j'ai entendu des cris ? Si on est conscient… on crie ! Pas de cris.
Pas de trace de lutte disent les experts à cet endroit… Pas de traces de lutte pas de cris, nécessairement elle était inconsciente ! Quand Mr Meilhon dit qu'elle était inconsciente on peut l'entendre, compte tenu de son état alcoolisé c'est possible. Il ne conteste pas la suite, il dit j'ai cru qu'elle était décédée.

Effectivement dans ce cas là on appelle les secours, mais parce qu'il est Tony Meilhon, il se dit jamais on ne me croira, il ne veut pas retourner en prison, alors il l'a met dans sa voiture…

Il l'a mise dans une bâche, les faits irréparables sont commis par quelqu'un qui n'était pas dans son état normal, 44 coups de couteau, si on était dans l'intention, 1, 2, 3 coups auraient suffit ?

Vous dites il raconte n'importe quoi avec Mr X. Je suis un peu comme vous les bras m'en tombent…!

J'ai ma conviction, que l'enquête a été bien faite et que Mr X n'existe pas. L'expert nous dit il n'y a pas de complice… d'accord mais il manque des éléments. Nous n'avons pas l'analyse des nœuds, on ne peut pas savoir s'ils ont été faits par la même personne.


Le 19 janvier il est bien à Cheméré, le téléphone le prouve, on ne peut pas exclure définitivement la présence de Mr X…

Et puis, les psychiatres nous l'ont dit, dans les aspects les plus noirs, face à des faits particulièrement difficiles, on peut imaginer un dédoublement de la personnalité pour échapper à cette réalité…

On nous dit le motif c'est le viol… les investigations qui ont été faites ne permettent pas d'affirmer qu'il a eu viol… Il n'y a pas d'éléments disent les deux juges d'instruction. Si on avait pu affirmer ça, on aurait pas hésité à lui coller ça sur le dos !

Deux choses, le liquide prostatique dans la bouche, ça veut dire qu'ils ne sont pas allés jusqu'au bout, fellation oui, mais viol ?
Mr Santarosa dit qu'elle lui parle de viol,mais à la question du président il dit j'ai peut-être confondu, à ma question, il répond oui j'ai pu confondre, interpréter.

Combien de citoyens savent qu'une fellation est un viol ? Je ne pense pas que Laëtitia ait une culture juridique qui lui permette de savoir qu'une fellation est un viol… Nous le savons parce que nous la l'avons appris à la fac…

Comment a t-on pu en arriver là… Une journée qui se passait bien, il s'embrassent, il prend des photos d'elle, il lui achète des gants… On nous dit elle cherche à lui échapper… Pas du tout  !

Il y les faits, l'accident, la manière d'échapper aux faits, les psychologues nous disent son excès d'impulsivité, c'est cet excès d'impulsivité qui le fait dérailler…

Naît-on avec une personnalité psychopathique ? Non c'est acquis ! On nous dit c'est un inadapté par choix, comment peut-on devenir inadapté par choix ? Un expert a dit : qu'a t-on fait de ce qu'on a fait de toi ? Qu'as tu fait de ce qu'on avait de toi ?

Qu'as t-on fait de Mr Meilhon ? On sait que la propre mère de Tony Meilhon a été violée à 15 ans par son propre père, son frère aîné est le fruit de cet acte, son père était alcoolique et violent, comment quand on est enfant peut-on être battu plusieurs fois par jour, Mme Meilhon a t-elle désiré cet enfant dans ces circonstances…
Et puis arrive le beau-père, violent et obscène ! Pour un gamin de 8 ans… les repères éducatifs… sa sœur dit : son seul choix était de nous faire partir les uns après les autres…

Est-on un inadapté social par choix quand on prend autant de choses dans la gueule !
La sœur nous dit : ma mère a fait un choix de sauver sa vie face à nous ! Elle se débarrasse de son enfant au profit de sa vie de couple ! Il se sent abandonné, jeté ! Le foyer c'est une sorte de prison pour les petits…

Inadapté social par choix ? Permettez bien de ne pas être d'accord ! Les foyers font assez peu la preuve de leur efficacité… Pas de suivi éducatif par la mère, pas de suivi éducatif par l'institution. On l'envoie à Moisson Nouvelle, c'est l'école de la délinquance, il est mineur, il part en prison pour plusieurs mois… C'est sa première inscription au casier alors qu'il est placé en institution !
Il est adolescent, comment peut-on évoluer quand on vit dans ce milieu là ? Les arbres dans les rues, on leur met des tuteurs pour les protéger les faire pousser droit…

Mr Meilhon passe 13 ans en prison, sa période la plus longue période de liberté ? 22 mois ! Et en prison on fait quoi ? La cruauté, la difficulté, les mauvaises fréquentations, et on voudrait qu'il renaisse de tout cela ? Les psychiatres disent, il faut un suivi ! Et ? On le lâche dans la nature !

On lui dit soyez un bon citoyen contrôlez vous ! Mais comment voulez vous, il n'a rien appris ! Qu'as t-on fait de toi ? dit l'expert… Rien nous le savons !

Un autre intervenant nous dit la Callas a transcendé sa souffrance, mais tout le monde n'a pas eu son talent !
On nous cite l'exemple de la résilience, la faculté qu'ont certaisn métaux de reprendre leur forme après avoir été déformés, sauf qu'au bout d'un moment le métal lâche prise et se casse !

Et un adolescent que l'on déforme… se casse ! Et on nous inadapté social par choix !

C'est vrai qu'il a commis l'irréparable. Mais qu'elle que soit la peine prononcée n'effacera pas la souffrance des familles, ça ne fera pas revenir Laëtitia.


Nous sommes dans une justice réparatrice, nous voulons grâce au procès pénal permettre de reprendre la vie. En dépit de la cassure.

On nous dit perpétuité, assortie d'une période de 22 ans de sûreté plus une période de rétention, autrement dit Mr Meilhon ne ressortira jamais !
Certes il a commis l'irréparable, vous devrez donner une sanction, mais vous ne devez pas juger en fonction de vos émotions.

Période de rétention… Même Mme Taubira veut revenir sur cet aspect des choses…

Les experts nous disent que Mr Meilhon est réadaptable… Comment Mr Meilhon pourra t-il se réadapter en prison ?


Mme l'avocate générale représente la société, la société est émue certes,mais vous ne devez pas vous laisser aller à vos émotions.


9h13 Reprise de l'audience

L'avocate générale : "Depuis 15 jours a été débattu devant nous un dossier sordide et éprouvant, témoignant de la lâcheté et de l'indignité de Tony Meilhon... 

Les faits qui lui sont reprochés sont passibles de la prison à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 15 ans compte tenu de la récidive légale.


C'est sa personnalité qui permet de donner une clé à ce drame. L'accusé est un psychopathe dont la paranoïa le pousse à toujours avoir raison de tout contre les autres même quand on lui démontre qu'il a tort. Par son sentiment de supériorité et d'immunité, il règle par la violence ses conflits avec les autres. Son but depuis qu'il est devant nous est de sauver sa peau, de cacher la réalité considérant son procès comme un jeu. Avec les enquêteurs il engage un jeu de cache cache sordide, donnant un élément de vérité pour mieux égarer l'enquête par ailleurs...

Mr Meilhon veut nous faire croire qu'il a enlevé Laëtitia Perrais par inadvertance et tuée par erreur... Il veut nous faire croire que la victime est morte dans un accident, qu'il n'est en rien responsable de la suite en inventant un personnage "Ponce Pilate" qui le lave du sang versé...


Ce complice n'existe pas, 80% de mensonge 20% de vérité, il tente ainsi de manière désespérante d'échapper à la réalité…

Ce 18 janvier, Tony Meilhon est à la recherche d'un "dossier" comme il dit. Il part en chasse et suit à la plage une jeune fille en recherche d'affection, d'émancipation, il perçoit là l'occasion de se satisfaire, en s'attaquant à une proie plus faible que lui comme il en a l'habitude… Il l'a corrompt en lui offrant des stupéfiants…

Il l'emmène à Cassepot, à l'écart pour être certain que la jeune fille, qui a probablement senti le danger, elle est inquiète tout au long de la soirée, les différents témoins l'affirment, ne puisse se soustraire à son emprise…
Il y a eu la relation sexuelle, buccale assurément… La jeune fille a t-elle menacé de se plaindre ? On ne le aura jamais. Tony Meilhon la ramène à son scooter...

La machine se met en marche, on sait par ses ex compagnes que Tony Meilhon ne supporte pas le moindre refus…

La chute du scooter de la victime ne peut pas être un accident affirment les experts, contredisant la version de Tony Meilhon. Laëtitia chute, sans gravité le choc n'est pas violent, elle n'a pas perdu connaissance, il kidnappe la jeune fille parfaitement consciente, fouille son sac désactive son portable, l'enferme dans son coffre…

Des actes qui ne sont pas commis par un homme sous l'emprise de l'alcool ou de drogues…

il nous dit : je l'ai mise dans une bâche pour ne pas salir le coffre avec le sang…! Alors que seule une cheville est blessée…


Tony Meilhon n'a pas enlevé Laëtitia Perrais pour lui compter fleurette… Il a peut-être voulu s'expliquer avec elle, mais on sait comment les dialogues tournent court avec lui, elle aurait ensuite eu tout loisir de se plaindre de sa conduite, il prend alors la décision de se débarrasser de sa victime.

On peut imaginer par les bornages téléphoniques que Laëtitia Perrais est morte dans le hangar de Cassepot.. Les traces de coups attestent de sa défense, il l'étrangle, il a fallu 3 minutes pour que Laëtitia Perrais meure, 3 minutes durant lesquelles il a le temps de lui donner 44 coups de couteau, dont 24 transfixiants et un mortel…

Il a essayé de compromettre deux personnes pour accréditer la thèse d'un personnage qui lui serait venu en aide…

Après avoir tenté de creuser la tombe de Laëtitia Perrais, il prend la décision affolante de démembrer le corps… Pour faire disparaître le corps et ses propres traces d'ADN…

Il connaît la région comme sa poche, il y est né et il y a vécu. Pour immerger un corps en plein jour il faut parfaitement connaître les lieux. Pour se débarrasser du corps rapidement discrètement et sans avoir à marcher…

Il rentrera ensuite chez lui l'air de rien en se faisant voir à faire des courses, il met le feu pour effacer les dernières traces...

Ce grand déséquilibré psychopathe a mis toutes ses facultés au service de la construction de son personnage. Si son enfance n'a pas été des plus heureuse, c'est le moins que l'on puisse dire, il ne peut pas justifier de son histoire personnelle… Tony Meilhon a successivement mis en échec toutes les chances qui lui ont été données… Il a toujours abusé des autres, et rejeté la société qui lui a tendu la main. 13 ans de prison déjà, pas un mot positif, aucune prise en compte du mal qu'il peut faire aux autres...

La vraie prison de Tony Meilhon c'est celle qu'il a construit autour de lui et dans laquelle il s'enferme dans ses certitudes…

Cette jeune femme lui paraissait tellement, insignifiante, qu'il en a dépecé son corps lui niant toute altérité. C'est un prédateur dénué de scrupules, il devra accomplir un long chemin pour peut-être redevenir un jour un être humain…


J'ai l'honneur de requérir une peine de prison à perpétuité, assortie d'une période incompressible de 22 ans et compte tenu du risque de récidive, son placement en rétention de sûreté.

A lire aussi

Sur le même sujet

Soirée de clôture du Vendée Globe 2017

Près de chez vous

Les + Lus