Foie gras : la vidéo tournée en Vendée qui fait vomir l'Europe

Le Chef écossais Gordon Ramsay ne sert plus de foie gras dans ses établissements étoilés depuis qu'il a vu les vidéos tournées en France et notamment en Vendée du gavage des canards, l'Europe du nord ne parle plus que de ça !

Par Christophe Turgis

Irsh Mirror, Daily Mailonline, Mirror news, Daily Record and Sunday Mail, en Grande Bretagne, Aftonbladet en Suède, Dagbladet au Danemark, pour ne citer que ces titres populaires, tous sont scandalisés par les méthodes de gavage des animaux, et par leur état. On y voit des canards à l'agonie, claquant du bec la tête pendante, d'autres présentant des fractures ouvertes sur les ailes...


Des vidéos écoeurantes

Ces vidéos ont bien sûr été tournées clandestinement dans des élevages français. Et particulièrement en Vendée chez des éleveurs gaveurs sous contrat avec la marque Ernest Soulard. Une marque spécialisée dans l'approvisionnement de foies gras de qualité pour les restaurateurs... de qualité.

Gordon Ramsay est une vraie star de la cuisine dans le monde anglo-saxon.  Il possède des restaurants huppés dans le monde entier. Il est surtout connu pour être le pionnier dans la production des émissions de télé-cuisine dans le monde.

Alors, quand Gordon Ramsay indique sur son site web qu'il renonce à servir du foie gras, forcément la nouvelle fait le tour du monde. Et le délice des associations de protection des animaux, comme l'association L214, à l'origine des vidéos diffusées sur le world wide web ! Au passage, il indique, qu'effectivement il s'est fourni en Vendée chez Ernest Soulard. Ce qui fait moins les affaires du commerçant !

L214 en profite en France pour relancer son action en sollicitant, en vain pour l'instant, les grandes tables parisiennes, comme celles des brasseries Flo, celles de Joël Robuchon, du Georges V ou du Fouquet's.

Foie gras : le gout de la mort selon le Daily Record and Sunday Mail / © Daily Record and Sunday Mail
Foie gras : le gout de la mort selon le Daily Record and Sunday Mail / © Daily Record and Sunday Mail


Pas de gavage, pas de foie gras

L'entreprise Ernest Soulard, située à L'Oie en Vendée, ça ne s'invente pas, courroucée à l'approche des fêtes de fin d'année, a assigné l'association L214 en justice pour diffamation. En arguant du fait que L214 est entrée sans y être autorisée chez des tiers effectivement sous contrat avec elle pour le gavage des animaux. La justice n'a pas suivi l'entreprise dans sa plainte.
Sur le site web de l'entreprise on peut voir des photos de troupeaux d'oies en liberté dans le bocage Vendéen... Mais pas un mot des méthodes de gavage qui interviennent dans les dernières semaines de la vie de l'animal. Ernest Soulard le reconnaît,  on ne fait pas de foie gras sans gavage !


Le gavage, une mal-traitance sur les animaux

Au vu des images de gavage à la chaîne dans des ateliers aux éclairages glauques, sales, dans lesquels les animaux sont contraints par des machines... ça ne fait aucun doute. Pour L214 : "même sur les tables les plus prestigieuses, le foie gras n'est autre que l'organe tuméfié d'un oiseau mis en cage, gavé et rendu malade"... Une cirrhrose même selon les vétérinaires. Soit une maladie chronique du foie, diffuse et irréversible de l'organe...


Amazon renonce également

Le groupe états-unien de commerce en ligne annonce renoncer pour les mêmes raisons à la vente de foie gras sur le sol britannique. En élargissant la prise de position : "Des morceaux ou produits à base de baleine, dauphin, requin, éléphant (incluant l'ivoire d'éléphant) ou de toute autre plante ou animal menacé et soumis à règlement sont interdits, tout comme les produits contenant du foie gras", indique Amazon.co.uk sur son site.


A lire aussi

Sur le même sujet

La Baule. Mesures de sécurité importantes pour le feu d'artifice du 14-Juillet

Près de chez vous

Les + Lus