Corps de l'élu calciné à Nantes : le jeune homme de 20 ans avoue

Interpellé jeudi matin en compagnie de sa concubine, le jeune ivoirien a avoué avoir tué Roland Touzeau, le conseiller municipal d'Aizenay en Vendée.

  • Par Fabienne Béranger
  • Publié le , mis à jour le
Le jeune couple a été interpellé dans cet hôtel de Saint-Herblain. © MaxPPP

© MaxPPP Le jeune couple a été interpellé dans cet hôtel de Saint-Herblain.

Dans le cadre de l'information ouverte pour homicide volontaire sur la personne de Roland Touzeau, un jeune homme de 20 ans et sa compagne âgée de 23 ans avaient été interpellés jeudi matin à Saint-Herblain, près de Nantes.

Interrogés par la Police Judiciaire de Nantes, le jeune homme "a déclaré qu'il était bisexuel et qu'il avait fait connaissance de Roland Touzeau sur un site de rencontres en octobre 2013 .Ils s'étaient retrouvés trois ou quatre fois à son domicile en l'absence de sa concubine. Début décembre Roland Touzeau lui avait confié sa carte bancaire en l'autorisant à acheter des biens d'équipement pour équiper son appartement . Il avait ainsi effectué plusieurs achats par correspondance." précise Brigitte Lamy, la procureure de Nantes dans un communiqué de presse.

Quelques jours avant le meurtre, le jeune ivoirien avait eu l'idée de vendre l'Audi de Roland Touzeau mais "persuadé que celui ci refuserait, il avait pris la décision de le tuer " précise le Parquet.

Le 20 décembre dernier, alors que Roland Touzeau se trouve à son domicile, il lui donne alors plusieurs coups de couteau dont l'un au niveau du coeur.
"Le lendemain matin, aidé d'une connaissance, il a mis le cadavre dans le véhicule Audi et l'a déplacé rue de Gilarderie (au sud de Nantes, NDLR). Le soir même il s'est rendu seul dans cette rue pour mettre le feu au véhicule" poursuit Brigitte Lamy.

Mise en examen pour assassinat et escroqueries


Le jeune homme sera présenté ce vendredi soir au juge d'instruction afin d'être mis en examen pour assassinat mais aussi pour escroqueries ayant utilisé la carte bancaire de la victime et d'autres cartes appartenant à des tiers.
Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

La concubine du jeune ivoirien a déclaré ne pas avoir eu connaissance des faits commis par son compagnon. "Toutefois elle sera présentée pour mise en examen pour les faits d'escroquerie et recel d'escroquerie, l'enquête ayant permis d'établir que le couple avait utilisé des cartes bancaires au nom de clients de l'hôtel dans lequel elle travaillait" précise Brigitte Lamy.

L'homme interpellé ce vendredi dans le cadre de l'enquête sera présenté demain samedi au juge d'instruction pour mise en examen pour recel de cadavre et destruction de preuves. Il encourt une peine de prison de 3 ans.

Le corps de Roland Touzeau avait été retrouvé le 21 décembre dernier dans le coffre de son véhicule, en partie calcinée, rue de la Gilarderie, au sud de Nantes. L'autopsie pratiquée avait révélé que le conseiller municipal avait été poignardé.
les + lus
les + partagés