Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Les 500 ans d'Anne de Bretagne en 6 minutes

La "Boiteuse" est morte le 9 janvier 1514, reste 500 ans plus tard un mythe loin d'une réalité historique encore pas totalement révélée. Anne, la dernière duchesse de Bretagne, la double reine de France, portrait d'une inconnue aux 500 printemps.

Par Xavier Collombier

Le vrai faux

  •  Le rôle d'Anne de Bretagne dans l'absence de péages "est un mythe absolu", tranche l'historien Alain Croix. Si les quatre-voies sont gratuites, les Bretons le doivent au Plan routier breton approuvé par le général de Gaulle en 1969...
  • Anne de Bretagne ne parlait pas Breton : c'est vrai. Le symbole d'une résistante qui ne voulait pas que son duché soit écrasé par la France relève de la désinformation historique.
  • Morte à Blois, elle fait envoyer son coeur à Nantes auprès de ses parents. Un geste féodal rien d'autre, pour signifier à ses vassaux son territoire. Rien à voir avec un geste de résistance ou de défiance vis à vis de la couronne de France.

Le contrat de mariage

Le contrat de mariage entre Anne et Charles VIII comprend une clause de donation mutuelle au dernier vivant de leurs droits sur le duché de Bretagne. En cas d'absence d'héritier mâle, il est convenu qu’elle ne pourra épouser que le successeur de Charles. À la mort de ce dernier, Elle épouse donc Louis XII. Le nouveau contrat reconnaît l'intégralité des droits d'Anne sur son duché et son titre de duchesse de Bretagne. En revanche, le pouvoir en Bretagne est exercé par Louis XII, qui prend alors le titre de duc consort.
Pour renforcer les liens entre la Bretagne et la France et contrer d'éventuelles guerres de succession, la fille d'Anne de Bretagne et de Louis XII devra épouser François 1er. Le premier des Valois imposera à la province un édit d'union en 1532.

Avec AFP
L'âme du château des Ducs de Bretagne. / © FRANK PERRY / AFP
L'âme du château des Ducs de Bretagne. / © FRANK PERRY / AFP

A lire aussi

Sur le même sujet

Soirée de clôture du Vendée Globe 2017

Près de chez vous

Les + Lus